- PUBLICITÉ -
Blainville s’entend avec ses brigadières scolaires

La signature de l’entente s’est concrétisée en présence des brigadières Anne Francis et Martine Tremblay

Blainville s’entend avec ses brigadières scolaires

Après une entente avec ses cols blancs et une autre avec ses cols bleus plus tôt cette année, la Ville de Blainville vient de signer une nouvelle convention collective, cette fois avec le Syndicat canadien de la fonction publique, section locale 4530 (brigadiers scolaires).

À l’instar des deux autres ententes signées en 2012, cette entente couvre les années 2011 à 2016 inclusivement. «Après des ententes avec les cols blancs et les cols bleus, c’est une autre entente de travail qui survient cette année avec un groupe de travailleuses au service de la population blainvilloise et il faut s’en réjouir», a déclaré d’entrée de jeu le maire François Cantin, lors de la signature de l’entente, le 1er novembre dernier.

Cette entente, qui avait d’abord été ratifiée lors de la séance du conseil du 2 octobre dernier, lie désormais la Ville et ses 15 brigadières scolaires. Le contrat est d’une durée de 6 ans; la convention était échue depuis le 30 juin 2011.

Le nouveau contrat de travail des brigadières accorde notamment une augmentation annuelle des échelles salariales de l’ordre de 2,5 %, pour les années 2011, 2012, 2013 et 2015, et de 2,75 % pour les années 2014 et 2016. Au fil du temps, les taux horaires passeront donc progressivement de 15,02 $ (juillet 2011) à 16,99 $ au terme de l’entente.

Actrices importantes

Pour la Ville, les brigadières sont des actrices importantes de son plan de sécurité, en particulier, souligne-t-on, à proximité des écoles où des investissements ont été réalisés, notamment par l’aménagement de nouveaux débarcadères et des activités de sensibilisation auprès des jeunes et des automobilistes. «Plusieurs des brigadières sont à l’emploi de la Ville depuis de nombreuses années et nous en sommes très fiers. Elles font un travail important, très visible et sont d’excellentes ambassadrices de notre Ville», a conclu le maire.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top