- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Blainville propose sa candidature

Jeux de la Francophonie canadienne

Après avoir organisé les Jeux du Québec en partenariat avec les villes de Rosemère et Sainte-Thérèse, le conseil municipal de Blainville rapplique en posant sa candidature pour l’obtention des Jeux de la Francophonie canadienne.

«Je pense que c’est un devoir pour une ville comme Blainville, deuxième plus jeune au Québec, de s’impliquer à ce niveau», a mentionné le maire François Cantin, en séance du conseil municipal, le 13 avril dernier.

Moins connus au Québec, les Jeux de la Francophonie canadienne sont un grand rassemblement de la jeunesse francophone du Canada. Les compétitions se séparent en trois volets: l’art, le sport et le leadership. Ces Jeux ont été créés au début des années 1990 afin de mettre en valeur la fierté culturelle des francophones à l’intérieur du Canada.

Selon les informations disponibles sur le site Internet de l’organisme qui organise les Jeux de la Francophonie canadienne, il semble que la province de Québec ne figure pas dans la liste des provinces membres. Aucun Québécois, non plus, ne figure sur le conseil d’administration de l’organisme.

Ces Jeux sont organisés par la Fédération de la jeunesse canadienne-française. La prochaine édition aura lieu en 2011. Pour ce qui est de Blainville, la Ville posera sa candidature pour les Jeux de 2014. La Municipalité pense posséder l’expertise lui permettant d’accueillir un évènement d’envergure nationale de ce type.

Une fête sportive comme celle-ci, pour la Municipalité, permettrait de mettre en valeur sa vie culturelle, son patrimoine, ses institutions et ses artistes. La Ville va envoyer sous peu sa lettre d’intention de candidature et remplir le cahier des charges par la suite. Le nom de la ville choisie devrait être dévoilé au cours de l’automne. Au total, un peu plus de 1 000 jeunes sont attendus pour l’évènement.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top