- PUBLICITÉ -
Blainville: la bibliothèque Paul-Mercier

Paul Mercier

Blainville: la bibliothèque Paul-Mercier

Le conseil municipal de Blainville vient d’adopter une résolution désignant la future bibliothèque de la Ville en l’honneur et en mémoire de Paul Mercier, décédé récemment.

M. Mercier a, notamment été maire de Blainville de 1977 et 1993. Créateur de l’Ordre du mérite blainvillois et lui-même récipiendaire de ce mérite en 1997, il fut aussi l’un des instigateurs du projet de bibliothèque municipale de Blainville. Le nouvel édifice, qui sera vraisemblablement érigé en 2014, s’appellera  Bibliothèque municipale Paul-Mercier.

«Cet homme était un érudit, homme d’idées et d’envergure, un personnage original dans ses actions et ses interventions publiques (on se rappellera notamment sa passion pour le vélo, la langue et la poésie); Paul Mercier nous offre de belles histoires à raconter sur notre ville et notre région aux générations actuelles et futures», a indiqué le maire François Cantin.

Dans un laïus bien senti, lu au cours de la séance du conseil du 20 août, M. Cantin a parlé du devoir de reconnaissance et de mémoire d’une ville. Or, la désignation de la bibliothèque Paul-Mercier s’inscrit dans cette volonté du conseil de reconnaître l’apport de ceux qui ont écrit l’histoire de la ville. Parmi les legs de M. Mercier à Blainville, mentionnons la mise sur pied du centre communautaire, la levée des postes de péages sur l’autoroute 15, l’ouverture de la sortie 25, le développement du boulevard de la Seigneurie, du parc équestre, du parc industriel autoroutier et du parc industriel de la Seigneurie et le développement du train de banlieue. Sa contribution au sein de la communauté a aussi été évoquée.

Avec la venue de la nouvelle bibliothèque, le conseil souhaitait un nom qui donnerait une identité forte au nouvel édifice et honorerait le devoir de mémoire, tout en continuant à accentuer le sentiment d’appartenance et de fierté à Blainville. «Avec l’accord de la famille, la candidature de Paul Mercier s’est imposée d’elle-même», a conclu M. Cantin.

Soulignons que Paul Mercier, avant sa venue à l’hôtel de ville, s’était aussi fait connaître à titre de commissaire d’école. Après avoir quitté la mairie, il a par la suite siégé à titre de député du Bloc Québécois pour deux mandats, d’abord dans la circonscription fédérale de Blainville/Deux-Montagnes et par la suite celle de Terrebonne-Blainville.

Né à Bruxelles en Belgique le 26 juillet 1924, M. Mercier est arrivé au Québec en 1964. Durant 25 ans, il enseignera les mathématiques au Séminaire de Sainte-Thérèse, devenu par la suite le Cégep Lionel-Groulx.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top