- PUBLICITÉ -

Les membres de la commission jeunesse: Nicole Ruel (présidente), Sarah Vinet-Quesnel, Naoual Khlifi, Stéphanie Lachaine (directrice adjointe – secteur culturel), Emmanuel Cormier, Rachel Sansregret (chef de section – secteur culturel), Nada Khedidem, Gabriela Turmel et Jean-François Pinard (vice-président).

Blainville fait place aux jeunes

La Ville de Blainville a récemment procédé à la nomination des cinq membres-citoyens de la commission jeunesse. Ceux-ci ont participé à leur première réunion le 23 septembre dernier.

«Je félicite ces quatre jeunes femmes et ce jeune homme qui, au cours des deux prochaines années, nous insuffleront une belle énergie afin de réaliser de beaux projets pour les jeunes blainvilloises et blainvillois. À notre connaissance, seules les villes de Gatineau et de Saint-Eustache ont mis sur pied une commission jeunesse avant Blainville. Plus que jamais, nous voulons donner la parole aux jeunes et leur donner des possibilités d’action. La commission jeunesse deviendra un véritable laboratoire d’idées et d’action en faveur des jeunes», a mentionné la présidente de la commission jeunesse, Nicole Ruel.

Candidatures retenues

Les candidats retenus proviennent de différents horizons. Emmanuel Cormier, 18 ans, est étudiant en éducation spécialisée au Cégep de Saint-Jérôme et bénévole depuis l’âge de sept ans à la paroisse Sainte-Famille. Nada Khedidem, 19 ans, est étudiante en soins infirmiers au Cégep de Saint-Jérôme et bénévole à l’École martiale de Blainville. Sarah Vinet-Quesnel, 21 ans, est quant à elle étudiante en production théâtrale à l’Université du Québec à Montréal et a été coordonnatrice du programme d’échanges du YMCA. De son côté, Naoual Khlifi, 26 ans, est une nouvelle résidente de Blainville, est employée à Assurances Desjardins et est candidate à l’exercice de la profession CPA (comptables professionnels agréés du Québec). À ceux-ci se joint Gabriela Turmel, 27 ans, ergothérapeute et bénévole au Centre d’action bénévole Solange-Beauchamp,

«Nous avons choisi cinq personnes aux profils différents, mais qui se complèteront très bien. Ces jeunes femmes et ce jeune homme sont animés par leur passion de Blainville et veulent changer des choses pour les jeunes de leur génération. La commission deviendra un outil de réflexion et d’action pour ces citoyennes et citoyens dont nous n’avons pas fini d’entendre parler», a souligné le vice-président de la commission jeunesse, Jean-François Pinard.

Rappel du mandat de la commission

La commission jeunesse s’adresse aux Blainvillois âgés entre 18 et 30 ans souhaitant s’engager dans la vie municipale et qui veulent réaliser des projets mobilisateurs pour l’avenir de la Ville. Le mandat est d’une durée de deux ans (renouvelable).

«En permettant à des jeunes blainvillois de siéger sur la commission jeunesse, nous leur offrons un coffre à outils pour concrétiser leur engagement citoyen et réaliser des projets concrets. Ce sera une expérience dont ils bénéficieront et qui contribuera également à rehausser la confiance des plus jeunes envers les institutions publiques. Je souhaite un mandat bien rempli à la commission jeunesse et à ses membres», a fait valoir le maire Richard Perreault.

Notons qu’il ne faut pas confondre la commission jeunesse et le conseil jeunesse qui se veut un programme s’adressant aux jeunes de 5e et 6e année du primaire et qui se poursuivra en 2021.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top