- PUBLICITÉ -
Autoroute 19: la majorité des résidants affectés par la congestion

Christian Bourque

Autoroute 19: la majorité des résidants affectés par la congestion

Les résultats du sondage Léger Marketing mandaté par la Ville de Bois-des-Filion et demandant aux résidants de plusieurs secteurs de Laval et de la Rive-Nord de se prononcer sur leur perception de différents aspects liés au parachèvement de l’autoroute 19 sont éloquents.

En effet, pas moins de 89 % des répondants estiment que le problème de congestion est assez ou très important. Ce pourcentage monte en flèche pour les citoyens de Bois-des-Filion et de Terrebonne, avec 99 % et 98 % respectivement.

Objectifs de l’étude

- Publicité -

L’étude comportait trois niveaux: la fréquence d’utilisation et la perception des déplacements sur l’autoroute 19 et sur son prolongement par la route 335, la perception de l’échéancier gouvernemental du projet de parachèvement de l’autoroute 19, et l’intérêt d’une voie réservée au transport collectif.

Le sondage a été réalisé du 14 au 17 janvier auprès d’un échantillon de 504 résidants, dont 51 provenaient d’Auteuil, 65 de Blainville, 87 de Bois-des-Filion, 65 de Lorraine, 65 de Rosemère, 85 de Sainte-Anne-des-Plaines, et 86 de Terrebonne.

Résultats

Au regard de la fréquence d’utilisation de l’autoroute 19 et de son prolongement par la route 335: 70 % des répondants ont affirmé l’utiliser de «tous les jours» à «quelques fois par semaine».

Concernant la perception du problème de congestion sur l’autoroute 19 et sur son prolongement par la route 335: 89 % des répondants considèrent la problématique très ou assez importante.

Au niveau de l’impact perçu de la congestion sur l’autoroute 19 et sur son prolongement par la route 335: 67 % des gens se sont dits très ou assez affectés. Soulignons que la proportion grimpe à 92 % pour Bois-des-Filion, 80 % pour Lorraine, et 84 % pour Terrebonne.

Pour ce qui est de la perception de la facilité des déplacements automobiles sur l’autoroute 19 et sur son prolongement par la route 335: 67 % des répondants trouvent les déplacements difficiles.

Quant à la perception de l’échéancier du gouvernement relativement au parachèvement de l’autoroute 19: 90 % des gens sondés considèrent que le report en 2020 du projet est peu ou pas du tout raisonnable.

Voie réservée au transport collectif

Prévoyant une voie réservée au transport collectif dans chaque sens, les personnes sondées se sont montrées très ou assez intéressées à 40 % et peu ou pas du tout intéressées à 57 %.

Cependant, à la question «À quelle fréquence utiliseriez-vous cet autobus express?», 81 % ont répondu au moins une fois par semaine.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Voyagez avec Vasco
- PUBLICITÉ -
Top