- PUBLICITÉ -
Audrey-Maude sauve la vie d’un homme

Photo Nicolas T. Parent

Audrey-Maude Bouffard a reçu une médaille de l’Assemblée nationale pour son geste héroïque.

Photo Nicolas T. Parent

Audrey-Maude Bouffard, accompagnée des membres de sa famille et du maire de Rosemère, Eric Westram.

Audrey-Anne Bouffard, future pompière.

Photo Nicolas T. Parent

Audrey-Maude Bouffard, accompagnée des membres de sa famille et du maire de Rosemère, Eric Westram.

Photo Nicolas T. Parent

La jeune femme de Rosemère a également reçu une plaque commémorant son geste.

Audrey-Maude sauve la vie d’un homme

Jeune résidante de Rosemère

La journée du 21 juillet 2019 aura marqué la vie d’Audrey-Maude Bouffard, une jeune résidante de Rosemère, âgée de 17 ans. En vacances avec sa famille, aux plages de Sandbanks, en Ontario, elle a sauvé la vie d’un homme qui se noyait.

«À ce moment, on pliait bagage. J’étais concentré sur notre départ, confie la jeune femme. Mon père a entendu des cris et nous avons vite compris que quelqu’un était en danger. J’ai laissé tomber mes choses, instinctivement, et j’ai couru vers la plage.»

À ce moment précis, d’autres témoins de la scène avaient commencé à récupérer l’homme qui gisait au fond de l’eau. Disposant d’une formation de premier répondant, Audrey-Maude a immédiatement accouru, pour aider à transporter l’homme inanimé sur le sable de la plage. L’état de la victime s’est alors avéré très préoccupant. Elle ne respirait pas, était bleue et n’avait plus de pouls.

À cet instant, la Rosemèroise a désigné une personne parmi la soixantaine de témoins, pour appeler le 911, et a immédiatement commencé les manœuvres de réanimation cardiorespiratoire. Après trois minutes de RCR, l’homme, toujours inconscient, a recommencé à respirer et a retrouvé un pouls. Elle a continué les soins adéquats, en s’assurant du dégagement des voies respiratoires de façon constante jusqu’à la prise en charge par les autorités d’urgence.

«Lorsque mon père m’a dit que quelqu’un se noyait, c’était automatique, de souligner Andrey-Maude. J’ai lancé mes choses et j’ai sprinté sans réfléchir, sans me poser de question. C’est instantané, c’est instinctif. On ne vit pas vraiment d’émotions à ce moment.»

Plusieurs distinctions

Audrey-Maude a vécu une gamme d’émotion par la suite. Lors du banquet annuel de la Société de sauvetage, le 7 septembre dernier, elle a reçu un honneur, sous forme de Citation de sauvetage. Celle-ci vise à souligner un acte empreint de bravoure, de courage et de détermination.

«J’étais heureuse, mais je ne l’ai pas fait pour recevoir une quelconque distinction. Je crois que n’importe qui, avec une formation, aurait su faire la même chose que moi» , dit humblement la jeune Laurentienne, elle qui étudie en ce moment afin de réaliser son rêve, celui de devenir pompière.

Cela dit, elle a reçu la plus significative de ces récompenses, en date du jeudi 10 octobre, alors qu’elle n’avait toujours pas d’information quant à l’état de santé de la victime qu’elle a sauvé. Or, lors d’une soirée en son honneur, organisée par la Ville de Rosemère, elle a su que cette personne, un résidant de Toronto, était en vie et sur le chemin d’un retour à la vie normale.

«C’est une histoire inspirante, avec une fin heureuse, déclare le maire de Rosemère, Eric Westram. Au cours des dernières semaines, nous avons fait de nombreuses recherches, en collaboration avec la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville, ainsi que la police provinciale de l’Ontario. Après de nombreux appels, nous avons appris que l’homme a été transféré dans un centre en traumatologie, où on l’avait plongé dans un coma artificiel. Au bout d’une semaine, l’homme est sorti de ce coma. Il marchait à nouveau.»

Lors de cet hommage rendu le jeudi 10 octobre, de touchants témoignages ont été rendus et une plaque honorifique a été remise à la citoyenne. Elle s’est vue remettre une médaille de l’Assemblée nationale, de la part du député de Groulx, Éric Girard, en guise de reconnaissance de ce geste héroïque. Elle fut également invitée à signer le Livre d’or de la Ville de Rosemère, afin de souligner cet exploit, qui aux dires du premier magistrat, laissera sa trace dans l’histoire de la vie communautaire de Rosemère.

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section Concours

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top