- PUBLICITÉ -
Armando Melo, Citoyen d’honneur 2011

Photo Michel Chartrand

Armando Melo, Citoyen d’honneur 2011

Sainte-Thérèse

L’heure était à la fête, lundi soir dernier, alors que l’assemblée publique du conseil municipal de Sainte-Thérèse s’est ouverte sur la proclamation d’Armando Melo à titre de Citoyen d’honneur 2011.

«Cette année, l’honneur est dirigé en faveur d’un homme d’une grande générosité et très dévoué», a déclaré la mairesse Sylvie Surprenant, faisant de M. Melo, le 21e Citoyen d’honneur de la Ville de Sainte-Thérèse. Dans la salle, remplie à craquer pour l’occasion, un citoyen a demandé à M. Melo: «Mais qu’est-ce que vous avez fait pour mériter ça?» La réponse a fusé, humble mais directe: «Trente ans de bénévolat.»

Né à Sao Miguel, aux Açores, au Portugal, Armand Melo a immigré à Sainte-Thérèse avec sa famille, alors qu’il avait 9 ans. Son implication auprès de la collectivité commençait dès son arrivée en sol térésien, alors qu’il offrait notamment son soutien aux membres de la communauté portugaise de la région qui ne maîtrisaient pas le français, ce qu’il fait toujours.

Mais ce qui retient davantage l’attention, c’est l’implication de cet homme au niveau du sport et du soccer en particulier. Joueur des Braves depuis la naissance de cette équipe à Sainte-Thérèse, responsable, au tournant des années 1980, de la première école de soccer de Sainte-Thérèse, Armando Melo a touché à toutes les facettes de ce sport: enseignement, entraînement et arbitrage. «Vous êtes un modèle pour les jeunes et votre plus grande qualité est certainement d’avoir influencé des milliers d’entre eux à aimer le sport et à jouer au soccer», a ajouté Mme Surprenant.

Entraîneur de l’année

Aujourd’hui entraîneur-chef de l’équipe masculine de soccer AAA du collège Lionel-Groulx, M. Melo recevait, le 10 mai dernier, le prix de l’Entraîneur de l’année attribué lors de la soirée du Mérite sportif organisée par la Direction de la vie étudiante du collège. Son implication, indique-t-on, a marqué – et continue de le faire – de nombreux organismes et personnes autour de lui. «Que ce soit en tant qu’entraîneur au soccer, vice-président de l’Association portugaise de Sainte-Thérèse ou simplement comme bénévole, M. Melo contribue au rayonnement de notre municipalité. La Ville de Sainte-Thérèse est fière d’offrir à ce passionné de soccer au grand cœur, qui fait une différence non seulement sur le terrain, mais également à l’extérieur de ce dernier, le titre de Citoyen d’honneur», a conclu la mairesse.

Rappelons que Jean-Pierre Guindon avait été le tout premier citoyen à recevoir cet honneur, en 1991. Ont suivi, entre autres, Jean Blanchard (1998), ex-maire récemment décédé, et plus récemment Jean-François Papin, en 2009, de même que Gisèle Gladu et Jacqueline Charron, pour leur contribution au Dîner de l’amitié, en 2010.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top