- PUBLICITÉ -
Anthony s’implique pour la Fondation Charles-Bruneau

Photo Nicolas T. Parent

Nous reconnaissons Anthony Vachon, accompagnés de ses entraîneurs de baseball et de son père, Dany Vachon.

Photo Nicolas T. Parent

Anthony Vachon, un passionné de baseball.

Anthony s’implique pour la Fondation Charles-Bruneau

Maintenant guéri d’une leucémie aiguë lymphoblastique

Anthony Vachon, un jeune résidant de Boisbriand, âgé de 10 ans, a célébré l’an dernier sa guérison d’une leucémie aiguë lymphoblastique, après cinq ans de rémission. Sa force et sa détermination exceptionnelle font de lui un modèle pour les membres de sa famille, ses amis et coéquipiers.

Depuis l’annonce de cette guérison, Anthony et les membres de sa maisonnée sont impliqués pour la cause des enfants malades. Cette année, le jeune homme sera jumelé à Mario Plourde, cycliste, président et chef de la direction au sein de l’entreprise Cascades. Ce dernier parcourra 400 km entre Montebello et Boucherville, dans le cadre de la 24e édition du Tour CIBC Charles-Bruneau, qui se déroule d’ailleurs du 2 au 5 juillet 2019.

«Nous avons décidé de donner au suivant et de nous impliquer auprès de cette fondation, explique la mère d’Anthony Vachon. Mon fils est donc parrainé par un cycliste. Cette relation dure depuis huit ans maintenant!»

On précise que ce cycliste participe à ce périple pour rendre hommage à Charles Bruneau, d’une part, mais aussi pour souligner le courage de tous les enfants comme Anthony qui ont vécu ou vivent actuellement l’épreuve difficile qu’est la maladie.

Rappelons que la Fondation Charles-Bruneau a pour noble mission de procurer aux enfants atteints de cancer au Québec, les meilleures chances de guérison par le financement de la recherche et de projets dédiés à l’oncologie pédiatrique. Tous les participants de ce défi en vélo ont l’espoir de mettre fin au cancer pédiatrique.

Un modèle de courage

L’an dernier, la famille Vachon a participé au Tour CIBC en famille, afin de souligner les cinq années de rémission d’Anthony. Ils ont parcouru plusieurs kilomètres pour la cause. «Nous avons roulé et avons participé à la fameuse cérémonie d’arrivée! C’est tout simplement mémorable!»

Outre son implication, Anthony joue au baseball depuis plusieurs années, ayant également pratiqué le soccer. Il est aussi un grand amateur de hockey. «Il évolue dans une équipe régulière et remplace au sein d’autres formations au baseball. Nous sommes occupés. Il joue pratiquement tous les jours de la semaine!»

Or, le fait de voir leur fils pratiquer son sport d’été favori est considéré telle une victoire pour les parents. Le jeune Boisbriannais a vécu des moments très difficiles lorsqu’atteint par la leucémie.

«À un moment, l’amputation d’une jambe était considérée, confie le père du jeune homme.

«Tout l’intérieur de son fémur s’est vidé. C’était comme un tuyau vide. Nous avons décidé de ne pas faire l’amputation et de travailler autrement. Il s’entraînait fort pour renforcer sa musculature. Deux ans après, au moment de voir où en était la situation, le trou s’était finalement résorbé. Il était de la taille d’une mine de crayon. Pourtant, les médecins ont dit que ça n’allait jamais revenir!»

L’os s’est mis à «revivre» . Les cellules se sont régénérées, aux dires des parents. «C’est une histoire d’espoir! Aujourd’hui, il joue au hockey dans le AA et il pratique le baseball régulièrement. Tout est en entrée dans l’ordre. Lorsqu’on le voit sur le terrain, courir et pratiquer son sport, avec ses coéquipiers, ça représente beaucoup pour nous!»

D’ailleurs, lorsqu’interrogé, l’entraîneur des Spartiates de Boisbriand, Benoit Varin n’avait que de bons mots pour décrire le jeune Anthony Vachon.

«Je suis un peu comme son deuxième entraîneur, dans la division moustique, puisqu’il évolue dans le pee-wee, lance-t-il, à la veille d’un match. J’avais besoin d’un joueur remplaçant et on m’a présenté Anthony. Le petit garçon est différent, définitivement. C’est un passionné et ç’a cliqué immédiatement! Maintenant, je l’invite non plus pour le baseball, en tant que remplaçant, mais parce qu’il est un bon petit gars, un modèle.»

Pour donner

Notons qu’il est possible de donner à la Fondation Charles-Bruneau et de supporter les cyclistes du Tour CIBC Charles-Bruneau dès maintenant via ce lien: [https://tourcibc.charlesbruneau.qc.ca].

Vous y trouverez plus d’information concernant la cause et le défi qui réuni près de 850 cyclistes, qui parcourront entre 50 et 600 km, sur une dizaine de parcours différents à travers la province. En 2019, l’objectif est d’amasser plus de 4 500 000 $.

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top