- PUBLICITÉ -
Alexandre Poce reçoit la Médaille du jubilé

Entouré de ses parents

Alexandre Poce reçoit la Médaille du jubilé

Un héros de l’ombre, selon le sénateur Dagenais

Bien connu de sa communauté, Alexandre Poce a reçu cette semaine la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II.

Cette nouvelle médaille commémorative a été créée dans le cadre des célébrations de 2012 marquant le 60e anniversaire de l’accession au trône d’Elizabeth II en tant que reine du Canada. Cet honneur, Alexandre Poce dit qu’il l’a reçu en toute humilité. «C’est une belle reconnaissance pour moi, mais ça permet aussi de faire parler de la Fondation du Centre de réadaptation Lucie-Bruneau, pour laquelle je travaille», a-t-il souligné.

Selon le site Web du Bureau du secrétaire du gouverneur général, 60 000 médailles seront remises au cours de l’année à autant de personnes reconnues, à travers le Canada, pour leur mérite et leur dévouement envers leur pays.

Le mardi 13 novembre dernier, à l’hôtel de ville de Blainville, Alexandre Poce a reçu la sienne des mains du sénateur Jean-Guy Dagenais, lui-même résidant de Blainville depuis une quinzaine d’années. «Alexandre est quelqu’un qui s’est particulièrement illustré dans sa communauté. C’est un héros de l’ombre», a déclaré le sénateur au moment de la remise de médaille.

Outre le fait de pouvoir rencontrer des Canadiens qui se sont démarqués, chacun à leur façon, M. Dagenais voit dans cette remise de médailles une occasion de montrer un autre visage du sénat, puisque ce sont les sénateurs qui, au-delà de l’approbation finale du Bureau du secrétaire du gouverneur général, sont appelés à aller à la rencontre des récipiendaires. «Je pensais rencontrer la reine», a lancé à la blague Alexandre.

La courte cérémonie s’est déroulée en présence du maire François Cantin et de la famille d’Alexandre, ses parents, Frank et Nicole Poce, et sa sœur, Élizabeth.

Prix Inspiration

Dans la foulée, Alexandre Poce recevra un autre honneur, le 29 novembre prochain, soit le prix Inspiration du collège Laval, une récompense qu’il partagera avec un autre ancien du Collège, l’auteur-compositeur-interprète Luc De Larochellière. Créé en 2010, ce prix se veut une contribution unique de l’Association des anciens du collège Laval (AACL) envers «ceux d’entre nous que nous considérons comme inspirants».

La soirée sera également le théâtre d’un hommage aux bâtisseurs du Collège, entre autres les frères Fabien Landry et Richard Roy. «Deux frères qui étaient là dans mon temps», de souligner M. Poce, soit de 1982 à 1987, année de son accident qui le laissera tétraplégique.

Rappelons qu’après dix ans passés à la direction générale de la Fondation pour la recherche sur la moelle épinière, Alexandre Poce assume maintenant la direction de la Fondation du Centre de réadaptation Lucie-Bruneau. Avocat de formation, M. Poce poursuit également la pratique du droit au sein du cabinet Alepin Gauthier Avocats, là où il traite particulièrement des dossiers relatifs aux accidents de travail et de la route, de même qu’à la responsabilité médicale.

Parallèlement, Alexandre Poce continue d’animer des conférences portant sur la motivation et l’inspiration.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours IGA Daigle
- PUBLICITÉ -
Top