- PUBLICITÉ -

Le manque d'espace s'avère un enjeu majeur pour la CSSMI.

Ajout de 16 classes modulaires dans quatre écoles

Pour pallier le problème de places-élèves dans ses établissements et afin de minimiser le transfert d’élèves, la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI) fera l’acquisition de 16 locaux préfabriqués pour des classes temporaires. Dès la rentrée scolaire 2019-2020, ces classes modulaires seront annexées à quatre écoles primaires.

En fait, le manque d’espace est un enjeu majeur et la CSSMI doit trouver des solutions en attendant notamment l’ouverture de l’école primaire située dans le secteur du Domaine Vert-Nord, à Mirabel, et les autorisations pour construire ou agrandir des écoles.

Les écoles ciblées

Les classes temporaires seront installées dans les écoles primaires suivantes: deux classes à l’école de la Clairière située à Boisbriand, six classes à l’école du Mai située à Boisbriand, quatre classes à l’école Terre-Soleil située à Sainte-Thérèse et quatre classes à l’école Horizon-du-Lac située à Sainte-Marthe-sur-le-Lac.

Les travaux consistent globalement à assembler les classes modulaires, créer une passerelle avec l’école existante, mettre à niveau tous les équipements et l’électricité, effectuer toute la finition, et ce, dans le respect de la réglementation du Code de construction du Québec. Le tout sera effectué pendant l’absence des élèves et du personnel. D’ailleurs, pour des raisons de sécurité, l’accès à ces écoles sera limité durant la période estivale.

On parle d’un projet estimé à 5,5 millions de dollars, incluant l’achat, le raccordement et la finition des 16 classes modulaires.

Bien que les délais soient courts pour la réalisation de tous ces travaux essentiels, l’équipe des ressources matérielles a confiance de les compléter dans les délais requis pour la rentrée scolaire 2019-2020.

Et pour le secondaire?

La CSSMI anticipe l’installation, dès 2020-2021, de classes modulaires dans plusieurs écoles secondaires du territoire, lesquelles devraient accueillir, selon les prévisions, 2 500 élèves de plus d’ici trois ans.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top