- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Agence de la santé et des services sociaux des Laurentides «Nous allons vérifier ce qui s’est réellement passé», Myriam Sabourin, agente d’information

Au moment de publier ces lignes, une personne-ressource de l’équipe de sécurité civile de l’Agence de la santé et des services sociaux des Laurentides est déjà en train de vérifier ce qui s’est passé le 19 juillet dernier au 331, rue Jacques-Lavigne, à Sainte-Thérèse, alors qu’une dizaine de personnes handicapées se sont trouvées laissées à elles-mêmes pendant une trentaine d’heures à la suite d’une panne de courant.

«Nous allons vérifier ce qui s’est réellement passé afin que cette situation ne se reproduise plus jamais», soutient Myriam Sabourin, agente d’information auprès de l’Agence de la santé et des services sociaux des Laurentides. «Nous allons aussi trouver pourquoi ces gens ne figurent pas sur la liste de personnes vulnérables. La lacune sera trouvée et surtout corrigée.»

SUITE: Régie du bâtiment du Québec

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours IGA Daigle
- PUBLICITÉ -
Top