- PUBLICITÉ -
Accessibilité pour tous

(Photo Michel Chartrand)

Accessibilité pour tous

Édifices publics à Boisbriand

Une page d’histoire vient de se tourner à Boisbriand. Désormais, il sera possible pour les personnes handicapées d’avoir accès aux différents édifices et services municipaux.

C’est ce qu’a annoncé la mairesse de la municipalité, Marlene Cordato, en conférence de presse, le 30 mars dernier, en présence de nombreux partenaires de la communauté.

Il faut savoir que depuis plusieurs mois, la Ville travaillait d’arrache-pied afin de trouver des solutions  pour permettre l’accessibilité aux services municipaux aux personnes handicapées ou ayant des capacités limitées variées.

Après de multiples rencontres avec ses différents partenaires, la Ville peut dire mission accomplie. «C’est un projet que nous avions à cœur depuis longtemps», de mentionner la mairesse.

Parmi les grandes innovations pour les personnes handicapées, notons la mise en place de 17 ouvertures de portes automatiques dans les différents bâtiments municipaux. Il s’agit là d’une façon d’aider les personnes à mobilité réduite à avoir accès aux bâtiments sans être confronté à une porte difficile à ouvrir. «C’est une belle façon d’ améliorer la qualité de vie de nos concitoyens», de renchérir Marlene Cordato.

Les systèmes d’ouverture de portes ont été installés à l’hôtel de ville, à la bibliothèque, au Centre communautaire, au Centre socioculturel, à l’aréna, à l’@dobase, au chalet municipal Pellerin, au Service de sécurité incendie ainsi qu’au service des travaux publics et du génie. Par cette mesure, la Ville entend désormais favoriser l’embauche de personnes avec des mobilités réduites au sein de son personnel.

En plus de l’ouverture des portes automatiques, la ville a fait l’acquisition de deux logiciels informatique. L’un s’adresse aux personnes malentendantes, l’autre aux gens avec des difficultés visuelles. Dans les deux cas, le but est de permettre l’accès à l’univers des livres et de la littérature. Ces deux outils ont été installés dans les locaux de la bibliothèque municipale et sont disponibles gratuitement.

Ces nouveaux équipements ont été achetés grâce au soutien du gouvernement du Canada, par l’entremise du fonds d’aide à l’accessibilité aux personnes handicapées. «Grâce à une somme de 71 000 $, dont 46 093 $ proviennent d’une subvention octroyée par le gouvernement du Canada, et de 24 908 $ de la Municipalité, Boisbriand réduit les barrière à l’accessibilité. Je remercie sincèrement le gouvernement pour l’accueil favorable qu’il a réservé à nos démarches pour ce projet», de souligner la mairesse.

Selon les statistiques, 9 % de la population de Boisbriand, en 2006, vivait avec un handicap, pour 2 865 citoyens. «Désormais, tous les nouveaux projets de la municipalité seront évalués selon des critères d’accessibilités», de conclure Marlene Cordato.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top