- PUBLICITÉ -
Abeilles

Parmi les animaux exotiques qu’il est possible de découvrir dans la région des Basses-Laurentides

Abeilles, reptiles, autruches, alpagas et autres: des escapades exotiques, ici même dans les Basses-Laurentides

Envie d’une petite escapade originale, et surtout exotique? Si oui, pas besoin d’aller en Afrique, en Amérique du Sud ou encore en Amazonie. En effet, ici même dans les Basses-Laurentides, sept fermes permettent aux jeunes et aux moins jeunes de s’initier aux abeilles, reptiles, autruches, moutons, perroquets, et même aux alpagas.

Parmi les fermes d’alpagas à découvrir, mentionnons Alpagalaine (182, rue de la Pommeraie, Saint-Joseph-du-Lac), Alpagas Brise des champs (5490, rang Saint-Vincent, secteur de Saint-Benoît, Mirabel) et Alpage du Nord (324, route du Canton, Brownsburg-Chatham). L’alpaga est un camélidé d’Amérique du Sud, surnommé «trésor inca des dieux», réputé pour la haute qualité de sa fibre.

Les amateurs de reptiles et insectes de tous les genres se sentiront en Amazonie ou encore dans la savane africaine lors d’une visite à l’Exotarium (846, chemin Fresnière, Saint-Eustache). Sur place, ils seront entourés de 200 serpents, couleuvres, lézards, grenouilles, tortues, araignées et autres animaux à sang froid, qu’ils pourront observer et même toucher dans une centaine de vivariums et terrariums naturels et aménagés.

De son côté, la ferme Nid’Otruche (825, chemin Fresnière, Saint-Eustache) offre une foule de formules intéressantes et personnalisées: visite pour les enfants, visite familiale (safari à pied), dîner-safari (safari à pied, safari en tracteur et dîner-safari), visite pour les aînés et autres. De plus, des repas champêtres permettent de dévoiler toute la finesse des produits de l’autruche.

Il est aussi possible de découvrir le monde des abeilles chez Intermiel (10291, rang de La Fresnière, secteur de Saint-Benoît, Mirabel). Une visite guidée donnera la chance de voir les installations, d’assister à l’ouverture d’une ruche par un apiculteur, de pique-niquer dans un jardin enchanteur et d’en apprendre plus sur les bienfaits des produits de l’abeille. La visite peut se terminer par une dégustation de quelques-uns des produits fabriqués sur place ou un arrêt à la fermette.

Pour sa part, le Terroir à laine (4545, route Sir-Wilfrid-Laurier, secteur de Saint-Canut, Mirabel), situé en bordure de la rivière du Nord, invite les visiteurs à tout apprendre sur la production d’agneaux dans un milieu sain. De plus, la boutique propose de la viande d’agneau, de la laine, des peaux de mouton et des couvertures, ainsi que des dizaines d’idées-cadeaux.

À la ferme Perroquets en folie (1430, route 344, Saint-Placide), cette fois au bord du lac des Deux Montagnes, des visites de voilières extérieures et intérieures sont proposées pour y observer de très près plus de 175 toucans, touracos, barbus africains, ainsi que diverses autres espèces méconnues ici. De plus, grâce aux spécialistes du centre d’interprétation, les visiteurs apprendront comment ces oiseaux parlent et dansent, en plus de tout découvrir sur le développement d’un perroquet, de l’œuf à sa naissance.

Il est possible d’en savoir davantage sur ces différentes fermes exotiques en consultant le site Web de Tourisme Basses-Laurentides, à l’adresse [basseslaurentides.com]. Tourisme Basses-Laurentides compte également deux bureaux touristiques: un à Saint-Eustache, aux abords de l’autoroute 640, ouvert toute l’année, et un autre à Oka, ouvert en saison.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE
- PUBLICITÉ -
Top