- PUBLICITÉ -

Crédit photo: SAME Ravenelle, mise en beauté: Anabelle Deschamps, stylisme: Karine Lamontagne – Ingrid Falaise sera conférencière à Sainte-Thérèse, le mardi 3 décembre.

À Sainte-Thérèse: Conférence d’Ingrid Falaise pour dénoncer la violence faite aux femmes

Ingrid Falaise sera de passage à Sainte-Thérèse pour présenter sa conférence Je me suis choisie le mardi 3 décembre, à 19 h, au Centre culturel et communautaire Thérèse-De Blainville. Cette conférence gratuite fait écho aux 12 jours d’action pour l’élimination de la violence faite aux femmes qui se déroulent annuellement du 25 novembre au 6 décembre.

«Le courage dont fait preuve Mme Falaise en acceptant de raconter son histoire est inspirant. Elle fait une différence dans la vie de personnes qui subissent de la violence conjugale en les incitant à demander de l’aide, une aide précieuse qui pourra leur permettre de s’en sortir. Nous sommes fiers de l’accueillir chez nous», a déclaré la mairesse de Sainte-Thérèse, Sylvie Surprenant.

Rappelons que le tout premier récit d’Ingrid Falaise, Le Monstre, a été publié à la maison d’édition Libre Expression, le 7 octobre 2015. Moins d’un mois après sa sortie, il a été sacré best-seller. Son livre a été transporté au petit écran, tout d’abord sur [tou.tv] à l’hiver 2019, puis à Radio-Canada à l’automne 2019. Source: [www.soniagagnon.com].

Cet événement avec Ingrid Falaise est réservé aux citoyens de Sainte-Thérèse. L’inscription en ligne est obligatoire au [loisirs.sainte-therese.ca]. Une Carte citoyen valide est nécessaire pour ce faire. Cette activité est rendue possible grâce à la participation financière du ministère de Culture et des Communications du Québec dans le cadre d’une entente de développement culturel avec la Ville de Sainte-Thérèse.

Des municipalités alliées contre la violence conjugale

Le 4 mars dernier, la Ville de Sainte-Thérèse s’est positionnée en adoptant une résolution la proclamant alliée contre la violence conjugale, joignant sa voix à 390 autres villes du Québec. Ce faisant, elle souhaitait sensibiliser les citoyens à cet enjeu qui fait encore trop de victimes dans notre société. «Nous devons collectivement condamner toute forme de violence, d’abus de pouvoir et d’inégalités sociales», d’ajouter la mairesse.

Un organisme offrant du répit

Rappelons que Le Mitan oeuvre sur le territoire de Sainte-Thérèse depuis 1980. Cet organisme travaille à temps plein à établir des rapports égalitaires entre les femmes et les hommes. Depuis l’ouverture de cette maison d’hébergement, plus de 2 500 femmes et leurs enfants y ont été accueillis. Avec les années, les services offerts au Mitan se sont multipliés. Toutefois, leur mission est demeurée la même, soit de redonner leur pouvoir aux femmes victimes de violence conjugale et d’offrir du plaisir et de la douceur aux enfants affectés par ces situations.

Pour en savoir davantage sur Le Mitan, visitez le [www.lemitan.com].

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top