- PUBLICITÉ -
À quelques jours du scrutin: Blainville

Marie‑Claude Collin

À quelques jours du scrutin: Blainville, dernier tour de table

C’est un candidat confiant de la Coalition Avenir Québec dans la circonscription de Blainville qui a présenté son bilan de campagne, à quelques jours du scrutin du 7 avril.

Assurant avoir visité son comté sans relâche depuis le début de la campagne, Mario Laframboise a constaté que les citoyens rencontrés en avaient assez du cynisme.

«Votre réponse est claire: vous m’avez signifié que vous en aviez assez que l’on prenne vos votes pour acquis, assez du manque de respect. La candidate libérale dans Blainville qui a enfreint la loi à l’élection municipale de 2009 et qui a été reconnue coupable par le DGEQ en février dernier est un bel exemple en soi», a déclaré celui‑ci.

Parmi les dossiers prioritaires du candidat pour la circonscription, notons:

– Défendre les intérêts de la Ville de Sainte-Anne-des-Plaines pour son inclusion à la Politique nationale de la ruralité et par son exclusion de l’obligation d’offrir un service de police de niveau 2;

– Suivre le dossier du parachèvement de l’autoroute 19 avec des voies réservées pour le transport collectif;

– Appuyer le projet d’implantation de l’Institut du transport électrique sur le territoire de la Ville de Blainville.

Revoir l’aide financière aux entreprises

Subventions, crédits, reports d’impôt, l’accessibilité aux ressources financières rendraient certaines entreprises dépendantes selon le candidat du Parti conservateur du Québec dans Blainville, Jean-Philippe Fournier.

«Ces subventions et aides aux entreprises créent des avantages compétitifs injustes pour les entreprises favorites du gouvernement en place, en plus de causer des distorsions dans le fonctionnement efficace d’une économie de marché», a souligné le candidat.

Si ce dernier voit, à terme, l’abolition des subventions et aides diverses pour les entreprises offrant des biens et services dans un marché de saine concurrence, son parti propose la simplification fiscale, soit «adopter graduellement un régime fiscal simplifié qui réduirait le nombre de tranches de l’imposition du revenu afin de réduire les coûts imposés à l’ensemble de la société par un régime fiscal.»

Les enjeux de Marie‑Claude Collin

Si la candidate du Parti libéral du Québec dans la circonscription de Blainville, Marie-Claude Collin, se dit très satisfaite de la campagne de son chef, Philippe Couillard, elle tient à rappeler les enjeux de son comté. Celle‑ci s’engage à:

– Effectuer les démarches pour la réfection et l’amélioration de l’autoroute A19.

– Faire valoir l’importance de développer le transport en commun intermodal.

– Redémarrer l’économie et relancer l’emploi à très court terme grâce à un régime épargne-propriété (REP).

– Favoriser l’établissement d’une super-clinique médicale regroupant sous un même toit une équipe multidisciplinaire.

– Favoriser les services de proximité pour les jeunes et les aînés (garderies, résidences abordables pour aînés, etc.)

– Collaborer à l’accès de la Politique nationale de la ruralité, l’aménagement du réseau de pistes cyclables interrégional et l’amélioration de la route 335 en partenariat avec la Municipalité de Sainte-Anne-des-Plaines.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top