- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

À la Maison du citoyen: le Fonds du Séminaire de Sainte-Thérèse rapatrié à Sainte-Thérèse

À la faveur d’une entente survenue entre la Ville de Sainte-Thérèse et le Collège Lionel-Groulx, le Fonds du Séminaire de Sainte-Thérèse (Fonds P‑107) quittera la Bibliothèque et Archives nationales du Québec à destination de Sainte-Thérèse, pour être entreposé dans une voûte de la Maison du citoyen.

«Ce rapatriement a fait l’unanimité, tant auprès des instances de la Ville, du Collège que de la Société d’histoire et de généalogie des Mille‑Îles», affirme Francine Pétrin, directrice du Service des arts et de la culture de la Sainte-Thérèse, qui a notamment siégé sur le comité de travail à l’origine de ce rapatriement.

En vertu de la Loi sur les archives du Québec, le Fonds P‑107 demeure propriété du Collège Lionel-Groulx, le rôle de la Ville de Sainte-Thérèse se limitant à son entreposage. De fait, l’entente survenue entre les deux parties, de nature purement administrative, vise essentiellement à assurer la conservation et l’accessibilité au Fonds.

Rappelons par ailleurs qu’au printemps dernier, le conseil municipal a statué sur l’usage exclusif de ses voûtes, selon les besoins de la Ville en matière d’archivage et, dans ce cas‑ci, du Fonds P‑107.

Mentionnons, en terminant, que Mme Pétrin siège également à titre de fonctionnaire déléguée au comité du Centre régional d’archives des Basses-Laurentides, un comité qui regroupe des représentants issus des trois MRC, nommément Thérèse-De Blainville, Mirabel et Deux‑Montagnes.

Pour l’heure, on ne sait toutefois pas la direction que prendra ce comité, s’il sera dissous ou relancé. «Depuis trois ans, le comité est en dormance. Les intérêts des gens sont très divergents», a indiqué Mme Pétrin. La présidence de ce comité est actuellement assurée par Claude Girard, commissaire à la Commission scolaire de la Seigneurie‑des‑Mille‑Îles.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top