- PUBLICITÉ -
Covid-10, Établissement Archambault, Sainte-Anne-des-Plaines, éclosion,

Quelque 54 détenus ont reçu un résultat positif de COVID-19, à l’Établissement Archambault de Sainte-Anne-des-Plaines. (Photo Claude Desjardins)

54 détenus infectés à l’Établissement Archambault

Sainte-Anne-des-Plaines

Le Service correctionnel du Canada (SCC) confirme une éclosion de cas de COVID-19 à l’Établissement Archambault de Sainte-Anne-des-Plaines.

Une trentaine de cas avaient été dépistés, en date de mercredi dernier (17 février), mais le bilan affiché ce lundi (21 février), après le recours à des tests rapides, fait désormais état de 54 détenus infectés, tous dans l’unité à sécurité minimale qui a une capacité de 215 détenus. 353 tests y ont été effectués et jusqu’ici, précise-t-on, aucun employé de l’établissement n’a été infecté. 380 tests, par ailleurs, ont été effectués dans l’unité à sécurité moyenne. Aucun d’eux n’a montré de résultat positif. Une recherche de tous les contacts possibles a aussi été lancée.

Équipe médicale

Le SCC indique qu’il travaille en étroite collaboration avec la Santé publique, afin de maîtriser cette éclosion, et que la situation demeure sous étroite surveillance. Une équipe médicale est en place, à l’intérieur de l’établissement, pour assurer le suivi de l’éclosion et dispenser les soins nécessaires aux personnes infectées.

«Une vérification active est effectuée auprès des personnes entrant en établissement et les décisions concernant l’accès en établissement et les services offerts sont évaluées en collaboration avec les autorités de santé publique. Les membres du personnel et les détenus portent des masques médicaux et le nettoyage de même que la désinfection de l’établissement sont accrus», peut-on lire dans un communiqué émis par le SCC.

On signale que les visites sont temporairement suspendues, mais qu’on offre aux détenus la possibilité de communiquer avec leurs proches par téléphone ou vidéoconférence.

À noter que, depuis le début de la pandémie, 300 cas de COVID-19 ont été détectés parmi les détenus, dans les 12 établissements ou unités relevant du SCC, au Québec. On déplore un décès. C’était le 3 mai 2020, au Centre fédéral de formation, sécurité multiple, à Laval.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top