- PUBLICITÉ -
500 000 $ pour la forêt du Grand Coteau

Le maire de Bois-des-Filion et préfet de la MRC de Thérèse-De Blainville

500 000 $ pour la forêt du Grand Coteau

L’acquisition des terres de la forêt du Grand Coteau avait fait l’objet d’un référendum consultatif largement positif de la part de la population, en 2011, et voilà que c’est au tour de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) d’appuyer sa préservation avec une subvention de 500 000 $.

L’investissement total sera de l’ordre de 1 542 519 $ et le Fonds vert du Programme métropolitain de protection et de conservation d’espaces boisés en défraiera donc le tiers en partenariat régional.

«Je suis heureux de cette annonce qui profitera directement aux Lorraines et aux Lorrains», d’affirmer le maire Ramez Ayoub, flanqué de son homologue de Terrebonne, Jean‑Marc Robitaille, aussi membre exécutif de la CMM.

«L’acquisition et la protection d’une partie de la forêt du Grand Coteau représentent un gain considérable pour l’ensemble des citoyens du Grand Montréal, d’alléguer Jean‑Marc Robitaille. C’est en réalisant des projets de cette envergure que nous parviendrons à atteindre l’objectif de protéger 17 % du territoire du Grand Montréal», terminait‑il.

Et ils ne sont pas les seuls à agir sur ce dossier, puisqu’il y a en place un comité permanent sur la gestion de la forêt du Grand Coteau, dont le mandat est de développer l’usage des sentiers et autres centres d’intérêt, tout en préservant la nature et l’environnement de cette forêt urbaine.

C’était certes une bonne nouvelle pour les gens des groupes écologistes Éco‑Nature, qui gère le Parc de la Rivière-des-Mille‑Îles, et Enviro Mille‑Îles, qui s’implique au dossier de cette forêt depuis et même bien avant le début des négociations avec les différents propriétaires fonciers.

La préservation de cette forêt déborde largement la Ville de Lorraine et le maire de Bois-des-Filion, Paul Larocque, mettait son chapeau de préfet pour alléguer: «Il s’agit d’une très bonne nouvelle pour les citoyens, la MRC et les partenaires.»

Une bonne nouvelle surtout pour les contribuables lorrains qui voient ainsi la facture passer de 1 542 519 $ à 1 042 519 $, ce qui constitue une annonce fort intéressante en campagne électorale pour l’Équipe Ayoub qui pilote ce dossier de longue date.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top