- PUBLICITÉ -
Eglise

Photo Michel Chartrand (R) – L’église Sainte-Thérèse-D’Avila est reconnue pour sa valeur architecturale.

412 500 $ pour la restauration de l’église Sainte-Thérèse-d’Avila

La maçonnerie, le clocher et la fenestration de l’église Sainte-Thérèse-d’Avila, située à Sainte-Thérèse, seront restaurés grâce à une aide financière de 412 500 $ accordée par Québec.

Érigé de 1885 à 1887, ce bâtiment présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Cela lui vaut d’ailleurs d’être inscrit au Registre du patrimoine culturel du Québec.

«Je me réjouis de la préservation de cet héritage historique et salue le travail du gouvernement du Québec en ce qui a trait à la conservation de notre patrimoine», soutient la ministre responsable de la région des Laurentides, Christine St-Pierre.

La subvention consentie provient du Programme d’aide à la restauration du patrimoine à caractère religieux, qui dispose d’une enveloppe budgétaire s’élevant à 12 M$ pour l’ensemble du Québec, en hausse de 20 % par rapport aux quatre années précédentes. Le programme permet de financer jusqu’à 85 % des coûts des projets de restauration.

«Nous sommes heureux que l’enveloppe budgétaire accordée pour la conservation du patrimoine religieux soit bonifiée. Nous continuerons, toujours avec la même fierté, d’accompagner les communautés qui se mobilisent pour prendre en charge leur patrimoine culturel à caractère religieux. Ces projets génèrent d’importants effets structurants, tant sur le plan communautaire que sur le plan culturel», souligne la vice-présidente du Conseil du patrimoine religieux du Québec, Caroline Tanguay.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top