- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

4 décembre 2012: 17 363 personnes disent non aux compteurs intelligents d’Hydro-Québec

Le 4 décembre 2012, le député Léo Blouin-Bureau déposait, à l'Assemblée nationale, une pétition signée par 17 363 personnes concernant les compteurs intelligents d'Hydro-Québec.

Les faits invoqués sont les suivants (extrait de la pétition):

«Considérant que l’installation de compteurs dits intelligents qu’Hydro-Québec veut imposer à tous ses abonnés, sans avoir demandé leur avis ni obtenu leur assentiment, constitue une grave atteinte à leur liberté de choix;

Considérant que les radiations électromagnétiques (micro-ondes) émanant de l’émetteur-récepteur à ondes pulsées (de 900 MHz à 920 MHz comme les cellulaires, des ondes potentiellement cancérogènes selon l’OMS) dont ces compteurs sont munis, s’ajouteraient à la dose déjà élevée que la population doit absorber et contribueraient à déclencher une kyrielle de problèmes de santé, particulièrement chez les personnes électrosensibles, tel qu’observé partout ailleurs où de tels dispositifs ont été installés;

«Considérant qu’Hydro-Québec n’a nullement démontré la nécessité de remplacer la méthode actuelle de relève de compteur six fois par année, ni les avantages que pourrait représenter pour le consommateur la relève de leur consommation électrique à maintes reprises chaque jour;

«Considérant le coût exorbitant du remplacement des compteurs électromécaniques actuels d’une durée de vie d’au moins 25 ans par des compteurs d’une durée de vie d’à peine 15 ans représente une dépense injustifiée que, tôt ou tard, les abonnés devront absorber;

L’intervention réclamée se résume ainsi:

«Nous, signataires de cette pétition, réclamons du gouvernement qu’il impose à Hydro-Québec de surseoir sans délai au déploiement de ces compteurs jusqu’à ce qu’il ait été démontré, à la satisfaction d’un comité d’évaluation composé à parts égales de représentants d’Hydro-Québec et de groupes de citoyens opposés à ce déploiement, que les considérations évoquées ci-dessus ont été dûment prises en compte et les correctifs nécessaires apportés.»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top