- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

331, rue Jacques‑Lavigne: l’Office municipal de Sainte‑Thérèse acquiert l’immeuble

Mandaté à titre de gestionnaire de la bâtisse depuis janvier dernier par le conseil d’administration de l’organisme alors responsable de la gestion des logements adaptés situés dans l’immeuble du 331, rue Jacques-Lavigne, à Sainte-Thérèse, l’Office municipal d’habitation (OMH) de Sainte-Thérèse vient d’en faire l’acquisition.

La transaction a été conclue le 6 août dernier. «C’est l’organisme qui nous a demandé de prendre en charge cet édifice», avait précisé le conseiller municipal et président de l’OMH, Luc Vézina, la veille de la transaction. Des difficultés au niveau du recrutement et de la gestion des bénévoles seraient, semble‑t‑il, à l’origine de la demande.

On se rappellera que cet immeuble, lequel abrite 12 locataires handicapés ou à mobilité réduite, a récemment fait la manchette, en raison de la panne de courant survenue à la suite de l’orage du 19 juillet, privant les résidents d’électricité pendant une trentaine d’heures. Or, comme cet immeuble était, encore à ce moment, considéré comme une résidence autonome, c’est‑à‑dire que ses locataires ne bénéficient d’aucun service, ni aide, ni soins infirmiers, immeuble qui plus était géré par un organisme autonome, il ne figurait par sur la liste fournie par le CSSS Thérèse-De Blainville comme étant un immeuble «à risque». Avec pour conséquence, 12 personnes demeurées confinées chez elle durant les 30 heures de la panne, sans aucune assistance. Soulignons que cet immeuble compte cependant parmi les 18 immeubles identifiés par la Ville de Sainte-Thérèse dans son Plan d’action à l’égard des personnes handicapées. Mais comme aucun appel d’urgence n’a été logé par les locataires durant la panne, ni la Ville, ni les Travaux publics, ni le Service de sécurité incendie n’avaient été informés de la situation.

Dossier en mode solution

Désormais propriétaire et gestionnaire de la bâtisse, l’OMH, par la voix de son président, assure que le dossier se trouve en mode solution. Déjà, depuis la panne en fait, le service de conciergerie de l’OMH a été avisé d’effectuer une ronde dès le déclenchement d’une panne, afin de s’assurer de la sécurité de tous les résidents. Pour le reste, M. Vézina assure que l’OMH, de concert avec les locataires et la Société d’habitation du Québec, s’engage à trouver des solutions afin qu’une telle situation ne se reproduise plus.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE
- PUBLICITÉ -
Top