- PUBLICITÉ -

La Coalition pour le parachèvement de l’autoroute 19 regroupe plus de 8 500 membres.

2019: Une année cruciale pour l’autoroute 19

La Coalition pour le parachèvement de l’autoroute 19 avec voies réservées au transport collectif a fait un bilan de l’année 2018 tout en élaborant les prochaines étapes du projet tant attendu par la région.

2018: l’année de tous les espoirs

L’année 2018 a été un tournant pour l’A19. En mars dernier, le gouvernement précédent a fait progresser le projet le faisant passer de l’étape à l’étude vers la planification au PQI 2018-2028. Puis, le premier ministre Couillard a annoncé le projet en juin dernier et lancé l’appel d’offres en août qui mènera à la réalisation des plans et devis.

Planifié depuis plus de 40 ans, le projet de parachèvement de l’autoroute 19 a bien évolué depuis les expropriations des années 1970. «Au tout début, la route devait se rendre jusqu’à la 50. Aujourd’hui, on parle d’un tronçon de la 440 jusqu’à la 640 afin de compléter un réseau de transit entre les régions de Laval et de la Rive-Nord. Ce projet vise à inclure des voies pour le transport collectif et le covoiturage, presque inexistantes pour ce secteur tout en sécurisant le réseau qui n’a pas évolué depuis plus de 20 ans», a indiqué le porte-parole de la Coalition 19, Paul Larocque.

2019: éviter les écueils

Pour l’année à venir, la Coalition 19 s’attend à ce que le contrat pour les plans et devis soit attribué dans les prochaines semaines et compte suivre l’avancement des travaux par la suite afin de s’assurer que le projet suive son cours.

Pour les élus de la MRC de Thérèse-De Blainville, aucun ralentissement ne peut être toléré sans affecter directement l’échéancier serré. «On peut penser que 2019 sera très calme, mais il faut suivre le dossier de très près dans le but de lancer les travaux dans les plus brefs délais. Le moindre accroc pourrait reporter d’un an le lancement des travaux que les élus souhaitent en 2021. En fait, le mot souhait devrait plutôt être entendu comme une priorité par l’appareil gouvernemental puisque l’espoir de la population s’est ravivé l’an dernier et ne pourrait vivre de nouveaux revers», lance en conclusion Richard Perreault, préfet de la MRC.
La Coalition pour le parachèvement de l’autoroute 19 avec voies réservées au transport collectif regroupe plus de 8 500 membres, élus, organismes, institutions et ménages, qui réclament la réalisation de ce projet. On peut joindre la Coalition via le site web: [www.coalition19.qc.ca].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top