- PUBLICITÉ -
150 personnes répondent à l’appel d’Héritage Anneplainois

L'église de Sainte-Anne-des-Plaines

150 personnes répondent à l’appel d’Héritage Anneplainois

En prévision des travaux à l’église de Sainte-Anne-des-Plaines

Le 8 décembre dernier, devant une centaine de personnes, les dirigeants d’Héritage Anneplainois invitaient les gens de Sainte-Anne-des-Plaines et d’ailleurs à s’impliquer davantage pour la sauvegarde de leur église. Comment? En devenant membre de l’organisme.

«Être membres vous donnera droit de vote et de présentation, lors de la réunion générale. Nous prévoyons tenir la première réunion générale vers le mois de février 2011», avait-on alors expliqué. Trois types de membres, à savoir de soutien (40 $), donateurs (100 $) ou bienfaiteurs (1 000 $ et plus), avaient alors été proposés.

L’appel n’aura pas été vain puisqu’au 31 décembre 2010, quelque 150 personnes avaient confirmé leur adhésion. «On en aurait espéré un peu plus, mais nous sommes très contents de la réponse», a commenté Richard Lauzon, vice-président par intérim d’Héritage Anneplainois. Un geste qui se traduit par la récolte d’environ 14 000 $, montant qui s’ajoute aux 10 000 $ déjà amassés grâce au spectacle offert par Gregory Charles, en septembre dernier. Une somme de près de 25 000 $ qui constitue dès lors la base pour la suite des choses. «Il y a quelques semaines, le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine nous a octroyé une subvention de 350 000 $ pour les travaux à effectuer à notre église, moyennant une mise de fonds initiale de 150 000 $ de notre part», a indiqué M. Lauzon. La seule subvention accordée, a-t-il insisté, parmi toutes les églises du diocèse de Saint-Jérôme. Pour y avoir droit, Héritage Anneplainois doit donc amasser 150 000 $ et commencer les travaux d’ici le 24 avril prochain. «Nous demeurons optimistes et confiants d’amasser la somme nécessaire», a-t-il toutefois assuré.

Advenant que la somme requise ne soit pas totalement amassée, la Municipalité de Sainte-Anne-des-Plaines pourrait à ce moment, et sous toute réserve, endosser un prêt et accorder une avance de fonds de 49 000 $ à l’organisme pour combler la différence.

Dans l’immédiat, une prochaine activité de financement prend déjà forme, alors qu’un souper-bénéfice se tiendra le 16 avril prochain. Jacques Lacoursière assurera la portion conférence de la soirée.

Pour plus d’information, ou pour devenir membre de l’organisme, contactez Yvon Charbonneau au 450-478-0216, ou par courriel à ych@live.ca.

Phase I

Dans le cadre des travaux de restauration de l’église, lesquels ont été estimés, en juin 2008, à quelque 2,3 millions de dollars, la première phase concerne la réfection de la toiture et d’une partie de la fenestration du bâtiment de même que quelques travaux de maçonnerie au clocher. Selon l’entente avec la fabrique, Héritage Anneplainois agira à titre de maître d’œuvre, c’est-à-dire que l’organisme devra assumer la responsabilité de gérance des travaux en plus d’amasser la somme nécessaire, dans ce cas-ci, 150 000 $. De son côté, la fabrique Sainte-Anne continuera d’assumer entièrement les coûts relatifs aux frais d’entretien réguliers de l’église, notamment l’électricité, le chauffage et les assurances.

Advenant l’impossibilité de réaliser ces travaux, il semble que la démolition de l’église devra être envisagée. «Si nous arrivons à cette éventualité, étant donné que ces bâtiments nous appartiennent, ce sera à nous d’en assumer les frais. Le coût relié à cette éventualité est de plus de 500 000 $, que nous devrons, en tant que citoyens de Sainte-Anne-des-Plaines, tous défrayer», a conclu M. Lauzon.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE

Concours restos de l'été
- PUBLICITÉ -
Top