- PUBLICITÉ -
La région aura son centre de l’autisme

Emmanuel Auger, ami de la Fondation de l'autisme des Laurentides, Albert et Nicola Lévy, qui ont donné leur nom à la maison de répit de Blainville, et Karine Brunet, directrice de la Société de l'autisme des Laurentides

100 000 $ pour la Société de l’autisme des Laurentides

La Fondation de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FFMSQ) a annoncé, ce matin, un octroi de 100 000 $ à la Société de l’autisme S.A.R. Laurentides, située à Blainville. Cette somme servira à l’agrandissement de sa maison de répit.

Grâce à ce soutien financier, la Société de l’autisme S.A.R. Laurentides pourra augmenter sa capacité d’accueil de jeunes et d’adultes vivant avec un trouble du spectre de l’autisme, contribuant ainsi à offrir un moment de répit à un plus grand nombre de proches aidants de sa région. L’aide versée couvrira le coût de trois nouvelles chambres de répit et une partie des coûts d’une salle de bain adaptée.

« Les personnes proches aidantes font preuve d’une immense générosité et d’altruisme au quotidien. En nous engageant auprès de la Société de l’autisme S.A.R. Laurentides, nous sommes fiers de pouvoir contribuer à l’amélioration et au développement des offres de répit, ce qui permettra aux proches aidants de prendre un moment de repos grandement mérité », déclare le Dr Vincent Oliva, président de la FFMSQ.

Soutenir les personnes autistes et leurs proches

« En psychiatrie, nous sommes souvent sollicités par les familles et les intervenants des personnes autistes. Nous faisons de notre mieux pour préciser les interventions qui leur seront bénéfiques, mais les proches aidants demeurent ceux qui sont au cœur de la vie de ces personnes, avec toute la charge multidimensionnelle que ça implique. Ces organismes de répit sont essentiels au maintien d’un bon équilibre des cellules familiales», explique la Dre Claire Gamache, présidente de l’Association des médecins psychiatres du Québec.

La Société de l’autisme S.A.R. Laurentides s’est donné comme priorité de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes d’autisme et celle de leurs proches. Elle a commencé ses opérations en 1993 à Saint-Jérôme et dessert maintenant huit MRC. Sa mission vise l’aide, l’entraide et la défense des droits et des intérêts des personnes autistes, jeunes et adultes, ainsi que de leurs familles.

« Cet appui remarquable de la FFMSQ contribue de façon concrète à la bonification des services de répit par l’ajout de nouvelles chambres, d’une salle de bain adaptée et de nouveaux espaces réservés aux services d’accueil et d’écoute, offrant ainsi espoir et soutien aux familles des Laurentides qui vivent avec le TSA », souligne Karine Brunet, directrice générale de la Société de l’autisme S.A.R. Laurentides.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top