- PUBLICITÉ -
0-5-30 Combinaison prévention: Sainte-Anne-des-Plaines reçoit une plaque honorifique

Le maire de Sainte-Anne-des-Plaines

0-5-30 Combinaison prévention: Sainte-Anne-des-Plaines reçoit une plaque honorifique

La Ville de Sainte-Anne-des-Plaines s’est vu remettre une plaque honorifique pour son adhésion au programme 0‑5‑30 Combinaison prévention, par le CSSS Thérèse-De Blainville.

Si l’adhésion de la Ville au programme remonte en juillet dernier, force est de constater que l’offre à sa population en matière d’activités physiques et de saines habitudes se poursuit de plus belle. C’est la directrice générale du CSSS, Diane Filiatrault, qui est venue remettre la plaque au maire Guy Charbonneau. «Il y a une certaine urgence à se préoccuper de la santé de la population. Pour nous, c’est clair qu’adhérer au programme 0‑5‑30, et par le fait même faire la promotion de saines habitudes de vie, peut faire une différence», a‑t‑elle déclaré.

Bonnes actions

Responsable de l’application du programme sur le territoire de la Ville, le directeur des sports et du développement communautaire, Alain Lacasse, a profité de la tribune pour faire la nomenclature de toutes les activités proposées aux citoyens, en passant par les évènements spéciaux, les équipements dans les parcs et la tenue de fêtes annuelles, comme la Journée d’activités sportives, le 1er juin, et JADE (Journée annuelle de l’environnement) qui alliera, la semaine suivante, environnement et santé avec une course à pied de 1, 5 ou 10 kilomètres.

Outre le sentier pédestre au parc des Méandres, la glissoire au parc des Ruisseaux et les appareils elliptiques au parc des Familles, la Ville se prépare à investir 225 000 $ pour une mise à niveau au parc Racine, avec nouvel aménagement et nouveaux jeux. Le chantier doit débuter ce mois de mai.

M. Lacasse a également rappelé le projet de piste cyclable qui reliera Terrebonne à la piste du P’tit Train du Nord, et qui passera forcément par Sainte-Anne-des-Plaines. «Le projet avance tranquillement», a‑t‑il indiqué.

Bien que des efforts constants soient déployés pour assurer la gratuité de nombre d’activités sur le territoire de la Ville (tennis, ski de fond, patin libre, skate park, volleyball de plage et autres), M. Lacasse reconnaît que le bât continue de blesser au niveau des menus offerts. «À chaque évènement sportif, on essaie de proposer un menu santé», insiste‑t‑il. Par exemple, le nouveau restaurant du Centre sportif propose désormais un menu amélioré.

Dans les Laurentides, 27 % de la population fument, 54 % ne mangent pas 5 fruits et légumes par jour et 37 % ne pratiquent aucune activité physique. Par ailleurs, 70 % des décès sont liés à des maladies chroniques, comme le diabète, l’obésité, les maladies chroniques pulmonaires et certains cancers.

Rappelons que le programme 0‑50‑30 Combinaison prévention vise justement à aider les gens à adopter et maintenir de saines habitudes de vie, en vivant dans un environnement sans fumée (0 tabagisme), en mangeant des fruits et légumes (5 portions par jour) et en étant actif (30 minutes d’activité physique par jour). Pour en savoir davantage, visitez le [www.0-5-30.com].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top