- PUBLICITÉ -
Le mont Kilimandjaro pour Richard Marchand

Le mont Kilimandjaro pour Richard Marchand

Au profit de la Fondation Robert Piché

Grand passionné d’activités sportives et toujours disponible pour aider les autres, Richard Marchand a trouvé sa cause toute désignée: il gravira le mont Kilimandjaro au profit de la Fondation Robert Piché, un organisme de bienfaisance qui vient en aide aux personnes ayant développé un problème de dépendance face à l'alcool, à la drogue et au jeu, et dont l’objectif fondamental vise à favoriser la réhabilitation durable de ces gens par une réinsertion sociale dans la communauté.

«J’ai toujours eu en tête de gravir un grand mont, comme le mont Blanc. Mais quand un ami m’a parlé du projet Kilimandjaro de la Fondation Robert Piché, j’ai tout de suite voulu embarquer», raconte Richard Marchand, un résidant de Rosemère et propriétaire de la compagnie Verotex, à Boisbriand.

Parce que, selon lui, on a tous quelqu’un dans notre entourage qui, un jour ou l’autre, devra conjuguer avec de tels problèmes. «Le père de ma conjointe était alcoolique. J’ai vu comment ça peut briser une famille. Si, par ma démarche, je peux aider une seule personne, je me dis que j’aurai réussi. C’est ma motivation», fait valoir celui qui est aussi fier papa d’un garçon de 18 ans et d’une fille de 10 ans.

Avec pour chef de mission le commandant Robert Piché, le groupe partira à destination de la Tanzanie, le 22 septembre prochain. Le séjour sera d’une durée de 15 jours et l’objectif est de 100 000 $. En plus d’assumer les frais du voyage, chaque grimpeur devra amasser 5 895 $ au profit de la Fondation, soit 1 $ par mètre grimpé. Un investissement personnel totalisant quelque 16 000 $ par participant.

Souper-bénéfice au restaurant Piatti, à Rosemère

Pour réussir à amasser les fonds nécessaires à son projet, Richard Marchand entend aller de l’avant avec plusieurs activités au cours des prochains mois. Comme ce souper-bénéfice au restaurant Piatti, à Rosemère, ce vendredi 16 avril, et pour lequel les billets, au coût de 75 $ l’unité, sont présentement en vente. «En plus du souper, il y aura des prix de présence et un encan silencieux. Le commandant Piché devrait aussi être de la partie», ajoute M. Marchand. Ce dernier pourra aussi compter sur l’appui de Réjean Lemay, propriétaire des marchés Metro de Rosemère et Sainte-Thérèse, ainsi que celui de la Place Rosemère, où il tiendra un kiosque de sollicitation, en mai.

Rappelons que la Fondation Robert Piché a été mise sur pied en 2003 et affiche pignon sur rue à Lachute depuis 2009. Depuis l’année dernière, la Fondation supporte financièrement la maison de thérapie La Cité de la réhabilitation Matapédia Les Plateaux, un projet de communauté thérapeutique de réinsertion sociale longue durée, en Gaspésie.

Pour communiquer avec Richard Marchand, composez le 450-979-2859 ou écrivez-lui par courriel à r.marchand@verotex.ca. Pour en savoir davantage sur la Fondation Robert Piché ou pour faire un don, visitez le site Web de la Fondation: www.fondationrobertpiche.org.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours


- PUBLICITÉ -
Top