- PUBLICITÉ -
Guy Lafleur s’associe à la Fondation Drapeau et Deschambault

(Photo Michel Chartrand)

Guy Lafleur s’associe à la Fondation Drapeau et Deschambault

Campagne de financement

La Fondation Drapeau et Deschambault vient de lancer sa campagne de financement. La première depuis au moins 15 ans, selon le directeur général du Centre de santé et services sociaux (CSSS) Thérèse-De Blainville, André Poirier.

«La croissance des budgets de l’État ne suffit pas à répondre aux mises à niveau des équipements requis dans nos deux centres d’hébergement», évoque-t-il. Sans compter le vieillissement des bâtisses. «La décoration intérieure et l’aménagement de certains espaces destinés aux résidents, ainsi que le besoin en équipements qui pourraient leur faciliter la vie sont autant de raisons qui nous motivent dans cette campagne de financement», ajoute-t-il. La campagne, ambitieuse en soi, s’échelonnera sur une période de trois ans et l’objectif visé est d’amasser minimalement 500 000 $. «L’aide des gouvernements n’est pas suffisante. Ça prend plus que ça pour améliorer la qualité de vie de nos résidents», plaide à son tour le président de la Fondation, Joé Bélanger.

La campagne ciblera principalement les entreprises et les organismes de la région. Un programme de visibilité a d’ailleurs été élaboré et proposera six niveaux de visibilité, à savoir Ami de la Fondation (5 000 $ et moins), Bronze (5 000 $ et plus), Argent (7 500 $ et plus), Or (10 000 $ et plus), Platine (15 000 $ et plus) et Diamant (25 000 $ et plus). Un catalogue identifiant l’ensemble des besoins, notamment en matière d’équipements et d’aménagements souhaités, sera présenté aux entreprises et organismes visés qui pourront dès lors associer leur don à un article du catalogue. Bien que le coup d’envoi de la campagne sera officiellement donné au retour du congé des fêtes, déjà, les démarches vont bon train, alors que les ententes se chiffreraient à ce jour, à quelque 125 000 $. «Nous avons effectivement quelques partenaires importants en banque dont nous dévoilerons les noms après la période des fêtes», a fait savoir M. Bélanger.

Un président de marque

En plein cœur de cette campagne, un président d’honneur de marque, Guy Lafleur, n’a pas hésité à associer son nom à la cause. «Ces gens-là ont besoin de soutien moral, mais aussi financier. C’est d’ailleurs notre but à nous tous: faire en sorte qu’ils connaissent une meilleure qualité de vie», a-t-il déclaré. Plus qu’une simple implication ponctuelle, M. Lafleur estime que cette campagne se révèle en fait un projet à long terme. «À nous de faire en sorte que les gens d’aujourd’hui et de demain puissent en bénéficier», a-t-il ajouté.

Rappelons que les centres Hubert-Maisonneuve et Drapeau-Deschambault hébergent des gens en situation de perte d’autonomie. Bien que la majorité des résidents soit des personnes âgées, entre 15 et 20 % de la clientèle sont en réalité de jeunes adultes.

Pour communiquer avec la Fondation Drapeau et Deschambault, composez le 450-437-4276.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top