- PUBLICITÉ -
Journal Nord Info et La Voix des Mille-Îles

Le Mouvement Personne d’Abord de Saint-Eustache fête ses 20 ans

Le Mouvement Personne d’Abord de Saint-Eustache souligne ses 20 ans d’existence en 2009. Le thème trouvé pour cet anniversaire, Les Personnes d’Abord en mouvement depuis 20 ans, veut illustrer l’évolution de l’organisme, de son enracinement à son déploiement. La présidente de l’organisme, Josée Aubut, a annoncé qu’une soirée sera organisée, en juin, à la maison Chénier-Sauvé, où l’organisme et le café-rencontre l’Escale du Centre du Florès sont situés. Un historique de l’organisme sera présenté ainsi qu’une pièce de théâtre montée et présentée par les membres de l’organisme. Cette démonstration théâtrale visera à sensibiliser les invités à la déficience intellectuelle et à promouvoir les talents des personnes qui en sont atteintes. Un repas suivi d’une soirée dansante complétera l’activité.

Les membres de l’organisme ont présenté à tour de rôle les activités de financement qu’ils comptent mettre sur pied. Des commanditaires seront interpellés et un souper-spaghetti sera organisé le 29 mai prochain, dès 16 h 30, à la salle des Chevaliers de Colomb.

Nouveaux locaux pour Les amuseurs de mots pensés

Les résidants de Saint-Eustache et des environs seront heureux d’apprendre qu’une nouvelle troupe de théâtre a maintenant pignon sur rue à Saint-Eustache: la troupe Les amuseurs de mots pensés.
«Nous avons commencé avec des spectacles de poésie dans la Ville de Deux-Montagnes», a mentionné Roseline Grand-Maison, fondatrice de la troupe. Troupe de théâtre combinant les comédiens amateurs et professionnels, Les amuseurs de mots pensés se donnent comme défi d’écrire leurs propres textes afin de les présenter par la suite au grand public. «Nos spectacles sont sous forme de poésie. Ce sont des textes à 100 % création», a expliqué Mme Grand-Maison, visiblement fière de la progression de sa troupe depuis sa fondation au début des années 2000.

Afin d’aider l’émergence et la croissance artistique de cette troupe, la Ville de Saint-Eustache a décidé de lui offrir un nouveau local. Située dans la maison Chénier-Sauvé, la troupe a obtenu un local pour une durée de six mois.

Daniel Boivin sera candidat à la mairie de Deux-Montagnes

Quatre ans après avoir quitté la politique, dans le but premier de se refaire une santé, l’ex-conseiller municipal Daniel Boivin a décidé d’y revenir, cette fois en posant sa candidature à la mairie de Deux-Montagnes à l’occasion des élections municipales du 1er novembre prochain.
Élu à trois reprises, pour un total de 11 années comme conseiller municipal, M. Boivin avait décidé de ne pas se représenter aux élections de 2005, lui qui se relevait d’un infarctus subi en 2002, en pleine campagne électorale.

Même si sa santé est excellente, cela n’explique pas tout à fait son retour en politique municipale, non prévu dans son «plan de carrière». C’est plutôt l’état des finances qui motive d’abord Daniel Boivin à se porter candidat comme maire. Ce dernier ne se dit tout simplement pas satisfait de la façon dont l’argent des contribuables est dépensé depuis l’élection de Marc Lauzon à la mairie deux-montagnaise.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top