- PUBLICITÉ -
Le choix du transport collectif

(Photo Michel Chartrand)

Le choix du transport collectif

Association des gens d’affaires de Blainville

La première tribune de la saison 2009-2010 de l’Association des gens d’affaires de Blainville (AGAB) a été offerte à Nicole Houle, directrice générale du Conseil intermunicipal de transport Laurentides (CITL). Le cœur du propos? La contribution des transports collectifs au développement économique.

«J’ai à cœur le développement du transport collectif et sa promotion. C’est une passion que je souhaite partager avec vous», a-t-elle signifié d’entrée de jeu, devant les quelques dizaines de convives attablés.

Proposant une rétrospective de l’historique des transports collectifs, Mme Houle s’est rappelé les années 1980, alors que ces derniers étaient plutôt vus d’un mauvais œil. «À cette époque, les transports collectifs étaient un mal nécessaire et seul le service de base était offert. Aujourd’hui, les gens font le choix du transport collectif pour toutes sortes de raisons, comme l’environnement, la qualité du transport, l’accès rapide, la santé, l’économie. Le transport collectif n’est plus considéré comme une dépense, mais bien comme un investissement», note-t-elle.

Le CIT Laurentides en chiffres

Avec pour mission d’offrir et développer un système de transport en commun efficient qui réponde aux besoins des citoyens du territoire desservi, le CIT Laurentides, de concert avec ses transporteurs privés, opère une flotte de 109 autobus réguliers et deux autobus adaptés, tous identifiés aux couleurs du Réseau Surf, auxquels s’ajoutent plusieurs taxis, dont sept sont adaptés, en plus de compter six gares sur son territoire. En 2008, ce sont plus de 4 877 416 kilomètres qui ont été parcourus par ses autobus. «Nos circuits comptent 1 667 arrêts, dont 8 % ont un abribus», ajoute-t-elle.

Enfin, le CIT Laurentides, c’est aussi un conseil d’administration constitué de 17 membres, soit un élu par ville (15), plus un représentant des usagers réguliers et un autre pour les usagers du transport adapté. Sous la gouverne de sa directrice générale, le CIT Laurentides compte quelque 23 personnes à son emploi.

Rapidement devenu le plus gros «Conseil intermunicipal de transport» au Québec, le CIT Laurentides enregistre un chiffre d’affaires annuel de 35 millions de dollars.

Le prochain Rendez-vous matinal de l’AGAB, le jeudi 12 novembre prochain, accueillera Dany Savard, président du groupe Girafe. Pour connaître le calendrier de l’AGAB, visitez son site Web au www.agab.qc.ca ou composez le 450-433-1155.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top