- PUBLICITÉ -
Gel des taux de taxes foncières à Mirabel

Le maire de Mirabel, Hubert Meilleur.

Gel des taux de taxes foncières à Mirabel

Prévisions budgétaires 2009

Le 15 décembre dernier, le conseil municipal de Mirabel adoptait les prévisions budgétaires de l’année 2009. Les dépenses, qui totalisent 60 000 000 $, seront assujetties au gel des taux de taxes foncières.

Au niveau de la taxation, il faut noter la taxe sur les immeubles résidentiels à 0,66 $ du 100 $ d’évaluation, la taxe sur les immeubles résidentiels de six logements et plus à 0,703 $ du 100 $ d’évaluation, la taxe sur les immeubles non résidentiels à 1,90 $ du 100 $ d’évaluation, la taxe sur les immeubles industriels à 2,25 $ du 100 $ d’évaluation, et la taxe sur les immeubles agricoles à 0,66 $ du 100 $ d’évaluation.

Dépenses

En ce qui a trait aux dépenses de la Ville, soulignons des déboursés de 5 567 000 $ pour l’administration générale (une hausse de 506 000 $), de 9 660 000 $ pour la sécurité publique (une hausse de 444 000 $), de 9 569 000 $ pour le transport, les travaux publics et le génie, de 1 402 000 $ pour l’urbanisme, l’aménagement et le développement et de 6 686 000 $ pour les loisirs et la culture.

Au point de vue des dépenses effectuées dans le cadre du programme triennal des dépenses en immobilisations, la Ville entend consacrer un budget de 95 690 000 $ pour une quarantaine de projets, et ce, au cours des trois prochaines années, soit de 2009 à 2011.

Contributions

La Ville accordera à l’Association des maisons de jeunes une quote-part de 398 300 $ incluant la contribution pour un travailleur de rue. De plus, elle versera à la MRC de Mirabel une subvention de 202 000 $ destinée à soutenir les opérations du Centre local de développement (CLD). Une autre aide financière de 170 000 $ lui sera aussi accordée afin qu’il puisse atteindre les objectifs du plan d’orientation stratégique.

Sur les 95 000 $ alloués à la MRC, notons que 50 000 $ seront prélevés et injectés dans un fonds d’investissement pour le développement et le maintien d’un lieu de résidence destiné aux personnes de 55 ans et plus.

Au chapitre des principales caractéristiques, la Ville de Mirabel prévoit, entre autres, agrandir l’hôtel de ville, hausser les contributions à l’Agence métropolitaine de transport (AMT) et au Conseil intermunicipal de transport Laurentides (CITL), construire une passerelle enjambant la rivière Sainte-Marie (rue Daniel, Saint-Janvier) et aménager des jeux d’eau au parc Gingras, à Saint-Canut.
«Avec le budget 2009, les contribuables mirabellois continueront de compter encore en 2009 parmi les moins taxés du Québec puisque l’effort fiscal qu’on leur demande de consentir au niveau municipal figure parmi les plus bas des municipalités comparables de toute la région et de toute la province», a indiqué le maire de Mirabel, Hubert Meilleur, par voix de communiqué.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top