- PUBLICITÉ -
De nouveaux locaux au centre-ville de Sainte-Thérèse

(Photo Yves Dery)

De nouveaux locaux au centre-ville de Sainte-Thérèse

Conseil intermunicipal de Transport des Laurentides

Le Conseil intermunicipal de Transport des Laurentides (CIT Laurentides) a fait peau neuve en emménageant dans de nouveaux locaux, en plein cœur du centre-ville de Sainte-Thérèse.

«Aujourd’hui, nous sommes réunis dans les nouveaux locaux du CIT Laurentides pour tourner une page d’histoire», a lancé d’entrée de jeu le président de l’organisme et maire de Blainville, François Cantin.

Au 83, rue Turgeon, bureau 100, à Sainte-Thérèse, les employés du CIT profiteront désormais d’un espace de travail approprié et moins restreint que le précédent. De plus, les bureaux du conseil étaient situés au deuxième étage, ce qui avait pour effet de réduire l’accès aux personnes en fauteuil roulant.
«Nous sommes installés ici depuis un mois. L’ambiance de travail est beaucoup plus agréable pour les employés et pour les usagers», de préciser la directrice générale du conseil Nicole Houle.

En plus de profiter d’un endroit plus éclairé et plus grand, les 23 employés bénéficient d’un espace pour recevoir des usagers et tenir des rencontres avec les différents comités en lien avec la mission du conseil.
«Nous avons déménagé dans le même quartier, mais la différence est énorme quand on constate la qualité des aménagements et l’espace dont disposent désormais nos employés. Notre clientèle pourra, elle aussi en bénéficier, notamment les personnes à mobilité réduite, qui pourront accéder plus facilement à nos bureaux», d’ajouter le président du conseil.

Entourés de quelques membres du conseil d’administration de l’organisme, le président et la directrice générale ont profité de l’occasion pour rappeler les différents dossiers qui cheminent actuellement. Parmi ceux-ci, notons les questions entourant le financement gouvernemental pour le transport en commun, ainsi que l’élaboration du plan quinquennal pour le développement des services du conseil.
«Dans un contexte où les transports collectifs sont de plus en plus sollicités, en raison des fluctuations du prix de l’essence et de la crise économique, nous demeurons attentifs à notre desserte actuelle et aux moyens de la bonifier. Nous sommes également à concevoir un plan d’affaires quinquennal dans ce même contexte, qui semble s’avérer une période charnière qui va mener vers une nouvelle ère du transport en commun», de souligner le maire de Blainville, visiblement fier de la croissance du CIT Laurentides.

Parmi les nouveautés, la directrice générale a parlé de l’introduction de la carte Opus. Cette dernière viendra compléter l’implantation des boîtes de perception intelligentes. «Le financement et la gouvernance du transport en commun dans la région métropolitaine sont deux beaux défis qui réunissent Montréal, Laval et les deux couronnes autour d’une même table», de conclure le président du CIT Laurentides.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top