- PUBLICITÉ -
Wozniak de retour pour Roland-Garros

L’été dernier, Aleksandra Wozniak a tenu à jouer la Coupe Rogers, même si son poignet la faisait souffrir. À Roland-Garros, le 18 mai prochain, elle tentera un deuxième retour au jeu depuis le début de l’année 2011.

Wozniak de retour pour Roland-Garros

Tennis

La joueuse de tennis de Blainville Aleksandra Wozniak reviendra au jeu à temps pour disputer les Internationaux de France, qui se mettront en branle le 23 mai prochain.

Elle devra toutefois passer par les qualifications qui commenceront le mercredi 18 mai.

Au repos forcé pour une deuxième fois en moins d’un an, la Blainvilloise espère que ce retour sera le bon. «J’ai repris l’entraînement il y a quelques semaines, en retournant à la base, a-t-elle expliqué. J’ai dû changer la prise de ma raquette pour mon coup droit parce que je frappais trop avec mon poignet et non avec tout mon bras.»

Roland-Garros est un tournoi où l’athlète de 23 ans a connu beaucoup de succès dans les années passées. On n’a qu’à se rappeler sa défaite au quatrième tour contre Serena Williams, mais malgré tout, c’est sans aucune attente qu’elle se présentera sur le terrain.

«Je n’ai pas disputé un seul tournoi et je n’ai pas vraiment frappé avec des filles depuis que j’ai repris l’entraînement, a souligné Wozniak. Je m’entraîne sur terre battue à Côte-de-Liesse et là, je vais aller à l’extérieur au Centre Multisports de Laval.»

Elle quittera le pays en direction de Paris vendredi, afin de se préparer pour son match de premier tour des qualifications. Par la suite, elle prendra la route de l’Angleterre pour la saison sur gazon en vue de Wimbledon.

Une période sombre

Wozniak ne s’en cache pas, la dernière année a été la plus difficile de sa carrière. «C’est une période noire, a-t-elle lancé. Tant dans ma vie personnelle que professionnelle (sans trop élaborer sur le sujet), mais j’ai beaucoup appris. Je suis plus positive et beaucoup plus patiente, maintenant.»

Pendant que Wozniak mangeait son pain noir, le monde du tennis canadien a continué à faire parler de lui par l’entremise de Milos Raonic, Rebecca Marino et Eugénie Bouchard. La Montréalaise occupe le sixième rang au classement junior. Une situation qui réjouit la joueuse de Blainville.

«C’est vraiment plaisant de voir l’essor que prend le tennis au Canada, a-t-elle mentionné. Je me rappelle quand j’étais 21e au monde, tout le monde disait que j’étais une ambassadrice pour le sport, je suis contente de voir que d’autres talents du Canada percent le milieu. Je ne me suis jamais mis de pression avec ça. Pour moi, c’était une motivation supplémentaire.»

Un échéancier qui évoluera

Wozniak n’a pas dressé un chemin à suivre pour revenir au sommet et elle ne s’est pas fixé une limite de temps non plus.

«On va voir comment les choses vont se passer, je vais voir comment mon poignet va réagir. Bien sûr, mon classement a chuté et je dois voir dans quel tournoi je vais être en mesure d’entrer. Je vais devoir faire des tournois ITF afin de revenir dans le top 100.»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours


- PUBLICITÉ -
Top