- PUBLICITÉ -
Une première Marche de la mémoire à Boisbriand

(Photo Yves Déry)

Une première Marche de la mémoire à Boisbriand

Le dimanche 31 mai prochain au profit de la Société Alzheimer des Laurentides

La première édition boisbriannaise de la Marche de la mémoire, organisée au profit de la Société Alzheimer des Laurentides, aura lieu le dimanche 31 mai prochain.

Le coup d’envoi de cette marche de trois kilomètres sera donné à 10 h, au Parc régional de Boisbriand, à l’intersection de l’avenue Alexandre-le-Grand. Cette activité de financement a été placée sous la présidence d’honneur de l’éditeur-directeur général ventes et marketing des hebdos Nord Info, Voix des Mille-Îles, L’Éveil et La Concorde, Serge Langlois. Son organisatrice est Jacqueline Crevier.

Nous avons obtenu les commentaires de sa fille, Carole Crevier, en entrevue. «Ma mère a pris en charge l’organisation de cette marche parce que cette cause lui tient particulièrement à cœur. Mon père est atteint de la maladie d’Alzheimer depuis quatre ans». Carole Crevier est originaire de Boisbriand. Son père a été conseiller municipal à Boisbriand durant plusieurs années.

Différentes façons d’aider la cause

Comme il s’agit d’une première, le comité organisateur ne ménage pas ses efforts pour solliciter la participation de la population et des entreprises de la région. Une personne peut s’inscrire à la marche et faire ainsi un don de 10 $ à la Société Alzheimer des Laurentides. Le coût d’inscription pour une famille a été fixé à 25 $. Un marcheur peut aussi s’inscrire dans la catégorie «élite» en amassant 200 $ auprès de divers commanditaires. Les entreprises sont aussi invitées à former des groupes de marche et à s’inscrire au coût de 500 $. Plusieurs forfaits sont aussi offerts. Il va sans dire que de simples dons sont aussi acceptés. Le comité organisateur s’est donné comme objectif d’amasser 15 000 $. On aimerait accueillir 250 marcheurs.

Une maladie qui touche tout le monde

Entraîneuse du club d’athlétisme Corsaire Chaparal, Carole Crevier indique que son organisation soutient pleinement la cause de la société Alzheimer. Sur une note plus personnelle, Mme Crevier révèle qu’elle trouve difficile de voir l’un de ses proches se tourner vers son petit monde. «C’est très déstabilisant, dit-elle. Il faut trouver le moyen de soutenir cette cause.»

De son côté, le président d’honneur de cet évènement, Serge Langlois, rappelle que cette maladie touche beaucoup de gens. «Tout le monde connaît quelqu’un, un proche, un membre de sa famille, qui est atteint par la maladie, dit-il. C’est une première dans la région. On veut en faire un évènement annuel.» Il a rappelé la somme de travail à abattre pour faire d’une première activité un succès. Par contre, les premiers échos de la campagne et les appuis qu’il a obtenus jusqu’à maintenant, notamment de la mairesse de Boisbriand, Sylvie Saint-Jean, de même que de membres de la communauté d’affaire de Boisbriand et de la région, lui font penser que l’objectif est en bonne voie d’être atteint.

En raison du vieillissement de la population, la maladie d’Alzheimer aura de plus en plus d’impact dans nos vies au cours des prochaines années. Selon la Fédération québécoise des sociétés Alzheimer, d’ici cinq ans, le nombre de Canadiens et leurs familles ayant à faire face à la maladie d’Alzheimer ou une affection connexe pourrait augmenter de 50 %. À l’heure actuelle, une personne âgée, sur dix, serait atteinte de la maladie.

Information: Carole Crevier, au 450-437-2603; Serge Langlois, au 450-435-6537, ou cliquez sur www.lamarchedelamemoire.com

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top