- PUBLICITÉ -
Une médaille historique pour les Rosemèroises

Photo Yves Déry Naomi Lacroix-Briand, qui lance sa pierre, Laurence Gagnon (à droite) et Marie-Hélène Gingras-Chauvin (à gauche) de même que la skip Audrey Guévin-Lalonde, ont remporté une médaille historique lors du Championnat international de curling des moins de 18 ans.

Une médaille historique pour les Rosemèroises

Championnat international de curling des moins de 18 ans

La formation juvénile féminine du Club de curling de Rosemère est devenue, début avril, la première équipe du Québec (masculin ou féminin) à remporter une médaille lors du Championnat international de curling des moins de 18 ans.

 

Audrey Guévin-Lalonde, Laurence Gagnon, Naomi Lacroix-Béland et Marie-Hélène Gingras-Chauvin ont uni leurs efforts pour connaître un excellent parcours à Toronto.

Avant d’atteindre la ronde éliminatoire, les représentantes du Québec devaient jouer cinq parties dans un tournoi à la ronde. Elles ont tout d’abord disposé des filles de la Pennsylvanie au compte de 10-1, match qui s’est conclu au sixième bout.

Les Québécoises ont ensuite passé les représentantes du Connecticut dans le tordeur en l’emportant 8 à 1. Encore une fois, elles n’ont eu besoin que de six bouts pour gagner.

Au troisième duel, l’équipe de la capitaine Guévin-Lalonde a battu les Japonaises par la marque de 6-4. Pour conclure le tournoi à la ronde, les Québécoises affrontaient tour à tour l’Ontario et la Colombie-Britannique. Cette dernière équipe a remporté la médaille d’or lors des récents Jeux du Canada.

Dans l’affrontement contre l’Ontario, les deux équipes n’ont pas été en mesure de faire plus qu’un point par bout. Les Québécoises menaient 3-2 au début du huitième et dernier bout, alors que les Ontariennes avaient le marteau. L’équipe entraînée par Luc Lalonde a finalement volé le bout pour l’emporter 4-2.

C’est un duel des plus serrés que les Britanno-Colombiennes et les Québécoises se sont livrées pour le dernier match du tournoi à la ronde. Le pointage était de 4-4 avant le dernier bout. L’équipe du Québec a marqué trois points pour ainsi conserver sa fiche intacte et terminer au premier rang de son groupe.

Un match plus difficile en demi-finale

En demi-finale, Guévin-Lalonde et ses coéquipières se mesuraient à la troupe de la Nouvelle-Écosse, qui avait terminé au deuxième rang de son groupe.

Les Roseméroises ont connu leur match le plus difficile. La précision des lancers n’était pas au rendez-vous alors qu’elle l’était pour les Néo-écossaises, qui l’ont emporté par le score de 7-3.

Elles se retrouvaient donc en finale pour l’obtention de la médaille de bronze. Ce duel avait lieu contre la Colombie-Britannique. Les filles de Rosemère ont été sans pitié pour leurs adversaires en l’emportant par la marque de 12-0.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top