- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

«Une équipe remplie de potentiel» —Pierre-Antoine Bélanger-Sauvé

Flag football

Les Nordiques entameront leur troisième saison dans la ligue de flag football collégial. Contrairement aux deux dernières éditions, l’entraîneur Pierre-Antoine Bélanger-Sauvé a vu 28 candidates se présenter au camp, alors que 15 filles se sont finalement hissées au sein de la formation.

 

«Ce n’est pas facile de faire des choix, mais c’est plus intéressant de composer une équipe en procédant à des coupures, a-t-il indiqué. Nous allons avoir une formation remplie de potentiel, mais qui manque un peu d’expérience.»

Il n’y a que trois filles de l’édition 2009 qui seront de retour avec les Nordiques cette saison. En 2009, les représentantes de Lionel-Groulx n’ont gagné qu’un seul match en division 1, mais cette année, Bélanger-Sauvé espère voir ses filles se classer pour les séries de fin de saison.

Il y a neuf équipes au sein de la ligue et seules les six premières ont accès aux séries. «Oui, on veut être des séries et je crois qu’on peut même espérer remporter une ronde», de poursuivre l’entraîneur.

Rappelons qu’à leur première année d’existence, les Nordiques avaient remporté les grands honneurs de la division 2, ce qui les avait propulsées en division 1 prématurément. En 2010, elles sont de retour en division 2 et, pour retourner en division 1, il faudra faire les frais de la finale.

Selon les dires de l’entraîneur, on doit s’attendre à une belle progression de ses ouailles au cours de la saison. «Notre force sera le travail d’équipe parce que nous n’avons pas de joueuses qui ressortent du lot. Nous avons une belle cohésion qui devrait s’améliorer au fil des entraînements et des matchs, analyse Bélanger-Sauvé. Ces deux éléments devraient nous aider à pallier notre lacune qui est le manque d’expérience à des positions clés, mais en même temps, j’ai des filles tellement athlétiques qui peuvent jouer à plusieurs positions.»

De la relève

La discipline est en train de s’implanter dans la région alors que quelques formations de l’Académie Sainte-Thérèse ont participé aux championnats provinciaux l’année dernière. Même que l’équipe juvénile y a remporté les grands honneurs.

«Les filles arrivent au camp et elles connaissent le sport, on devrait partir avec une longueur d’avance dans les années à venir», de renchérir l’entraîneur.

C’est ce samedi à 15 h, sur le terrain du collège Lionel-Groulx, que les Nordiques commenceront leur saison en affrontant les représentantes du collège Gérald-Godin de Montréal.

«C’est une bonne première partie pour nous, a lancé l’entraîneur. Il s’agit d’une équipe qui se bat chaque année pour une place en séries. Ça devrait nous permettre de mettre des choses en place.»

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top