- PUBLICITÉ -
Un projet de centre multisport pour le Vrai Blainville

(Photo Michel Chartrand)

Un projet de centre multisport pour le Vrai Blainville

Blainville

Après avoir orchestré la construction du Centre récréoaquatique, les membres de l’équipe du Vrai Blainville, avec comme chef le maire sortant, François Cantin, reviennent avec de nouveaux engagements en matière de sports et loisirs en vue de l’élection du 1er novembre 2009.

Pour son point de presse hebdomadaire, le maire Cantin, accompagné de la candidate dans Fontainebleau, Liza Poulin, et du candidat dans le district d’Alençon, Richard Perreault, a présenté la liste de ses promesses.
«Notre parti est conscient que la santé des citoyens passe par la pratique des sports et des activités physiques et par une programmation riche en activités de toutes sortes. C’est pourquoi nous avons entrepris d’encourager les Blainvillois à se mettre en forme en dotant notre ville d’infrastructures adéquates, tant pour les adultes que pour les jeunes et les aînés», de mentionner François Cantin.

Dans son dernier mandat, on se rappela que l’administration en place avait accordé une place de choix à la pratique sportive, notamment en obtenant la présentation de la 44e Finale des Jeux du Québec, conjointement avec les villes de Rosemère et de Sainte-Thérèse. Cet évènement d’envergure provinciale a eu pour impact une modernisation de certaines infrastructures sportives, ainsi que la construction contestée (par l’opposition) du Centre récréoaquatique.
«Au cours du prochain mandat, nous proposons de faire encore plus, toujours en collaboration avec nos associations et organismes, en ayant en tête que nous le ferons pour nos citoyens d’abord», de déclarer le maire sortant.

Parmi la liste des engagements, on retrouve plusieurs idées inspirées de la candidature de la région des Laurentides, en 2009, en vue des Jeux du Canada. En effet, la Ville de Blainville avait été choisie au niveau régional pour être le point d’ancrage, advenant l’obtention des Jeux. Toutefois, le jury avait choisi la ville de Sherbrooke.
«Nous comptons analyser la possibilité d’implanter un centre multisport et multi-usage. Un endroit où l’on pourrait pratiquer plusieurs sports», de mentionner Richard Perreault, candidat dans le district d’Alençon. Selon les idées lancées, le projet pourrait avoir pignon sur rue dans le secteur de la sortie 28, à l’endroit même où le comité de mise en candidature des Jeux du Canada avait projeté la construction d’un projet similaire.

Pour ce qui est des autres engagements, on retrouve l’organisation d’un sommet, en 2010, où les organisations et associations seraient invitées à venir exprimer leurs besoins et idées, l’implantation de nouveaux terrains de tennis sur l’ensemble du territoire, offrir un rabais aux personnes âgées pour le Centre récréoaquatique, analyser la possibilité de développer de nouvelles installations au Parc équestre et la poursuite du programme de mise aux normes des jeux dans les parcs.
«Avec les exploits d’Aleksandra Wozniak, il y a un engouement pour le tennis à Blainville. Nous projetons de doubler le nombre de terrains sur l’ensemble du territoire», de souligner Richard Perreault.
«Le 1er novembre, les électeurs auront un choix déterminant à faire: rendre Blainville plus sportive en valorisant une approche plus humaine et centrée sur les citoyens et sur ses besoins», de conclure le maire sortant.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top