- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Un premier week-end en deux temps

Soccer collegial AAA

Le coup d’envoi de la saison 2010 du soccer collégial AAA était donné, la fin de semaine dernière, et les filles de Fédérico Angeles ont mérité une belle victoire, vendredi, avant de s’incliner dimanche.

Version:1.0 StartHTML:0000000277 EndHTML:0000007402 StartFragment:0000002530 EndFragment:0000007366 SourceURL:file://localhost/Volumes/Text/A)-TEXTES%20JOURNALISTES/%20TEXTES%20NOI%20et%20VMI/09%20septembre%202010/18%20et%2022%20septembre/MBnordiques%20soccer%20f%2018-9 @font-face { font-family: « Times New Roman »; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 16pt; font-family: « Times New Roman »; }table.MsoNormalTable { font-size: 10pt; font-family: « Times New Roman »; }div.Section1 { page: Section1; }

Tout d’abord, les Nordiques de Lionel-Groulx ont vaincu les représentantes du Collège Dawson par la marque de 1-0, grâce à un but de Karine Constantin qui a profité d’un coup de coin fort bien exécuté par Ariane Laberge-Pelletier.

C’est surtout défensivement que les Nordiques se sont distinguées en accordant que des miettes à leurs adversaires. La gardienne recrue des Nordiques, Danyka Geoffrion, a fait le reste pour mériter son premier jeu blanc en carrière dans le collégial AAA et ce, à son premier match.

«Dawson possède une grosse machine avec les meilleures joueuses de l’île et de Laval, mais contrairement à elles, nous avons joué en équipe et c’est ce qui a fait la différence. Nos filles ont bien joué le système au lieu de tenter de tout faire seules», a indiqué Angeles.

Une autre histoire à Québec

Deux jours plus tard, elles étaient de retour sur le terrain pour affronter les championnes en titre, FX Garneau. «Elles ont pratiquement la même équipe que la dernière année, avec plusieurs filles qui en sont à leur troisième saison», de mentionner Angeles.

Les Térésiennes ont tenu le coup pendant avant de voir les championnes s’inscrire à la marque, avec moins de trois minutes à faire à la première demie.

«Nous avons été limitées dans nos chances de marquer, mais défensivement, nous avons bien joué et notre gardienne (Geoffrion) a bien fait en première demie», a indiqué Steve Vieira, entraîneur adjoint de l’équipe.

Il n’en fallait pas plus aux Québécoises pour ouvrir les écluses. Dès la reprise du jeu, à la deuxième demie, elles ont de nouveau touché la cible et, le temps de le dire, c’était déjà 4-0.

Après la première demie, Vieira, qui remplaçait Angeles (qui avait d’autres obligations dimanche), a dû retirer sa gardienne par mesure préventive, elle qui a été victime de plusieurs collisions.

«Je n’avais que deux filles sur le banc pour procéder à des changements, c’est sûr que la fatigue a joué contre nous, a expliqué Vieira. Les filles travaillent, c’est plus difficile le dimanche, mais maintenant qu’elles ont l’horaire, elles pourront tenter de s’organiser.»

La visite de Sainte-Foy

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les Nordiques ont obtenu un calendrier pour le moins ardu en ce début de saison.

Après avoir affrontées Dawson et FX Garneau, deux équipes qui aspirent aux grands honneurs, les filles d’Angeles affrontaient les représentantes de Sainte-Foy, vendredi, une autre équipe qui devraient terminer dans le premier tiers.

«Québec est reconnue pour être la meilleure région quand on parle de soccer féminin, c’est donc normal que leurs équipes collégiales, soit fortes», a expliqué Vieira.

Dimanche, les Térésiennes seront à John Abbott pour disputer leur quatrième match de la saison.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top