- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Un pas de plus pour le clan blainvillois

Jeux du Canada

Le Comité de candidature des Laurentides a franchi une autre étape très importante dans son processus visant à ce que Blainville soit la ville hôtesse des Jeux d’été du Canada en 2013. Le groupe laurentien s’est effectivement rendu à Ottawa, le 13 novembre, dans le but de remettre son cahier de candidature officielle au Conseil des Jeux du Canada.

Tel que l’indique le coordonnateur aux communications de Loisirs Laurentides, Richard Leduc, dans un communiqué acheminé au journal, ce document contient une centaine de pages et est accompagné d’un cahier d’annexes élaborant en détail tout le processus qui mènerait à la réalisation de l’ambitieux projet de créer une gigantesque Cité laurentienne des Jeux du Canada 2013.
«Nous sommes fiers de notre cahier de candidature. Cet ouvrage collectif est le résultat d’une démarche structurée et d’un consensus exceptionnel du milieu laurentien. La population, les élus et les organismes sportifs sont tous derrière nous afin que nous puissions, par l’organisation de cet évènement sportif majeur, léguer à notre jeunesse, notre communauté et nos futures générations d’athlètes, de nouvelles installations sportives qui serviront jusqu’au XXIIe siècle», soutient de son côté le président du Comité de candidature des Laurentides et maire de Blainville, François Cantin.

Le comité en visite le 4 février

Un comité d’évaluation, composé de dix personnes, se penchera maintenant sur le document déposé par le clan blainvillois. Ces gens seront ensuite de passage dans la région, le 4 février, pour vérifier l’authenticité et le sérieux des renseignements indiqués dans le cahier de candidature laurentien.
«Beaucoup d’efforts et d’énergie ont été consacrés afin de soumettre la meilleure candidature. Nous souhaitons que ce document présentera aux membres du comité d’évaluation du Conseil des Jeux du Canada la qualité de notre organisation, la viabilité de notre projet de Cité laurentienne des Jeux du Canada et de ses infrastructures sportives, ainsi que l’expertise et le sérieux de l’ensemble des intervenants engagés dans ce grand projet», ajoute le premier magistrat de Blainville.

Rappelons que trois candidatures sont toujours dans la course pour l’obtention des Jeux du Canada. Outre Blainville, Sept-Îles et Sherbrooke sont aussi sur les rangs.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top