- PUBLICITÉ -
Un évènement de plus en plus couru

(Photo Yves Déry)

Un évènement de plus en plus couru

Tournoi de curling de Rosemère

Pendant que les Jeux olympiques étaient sur leurs derniers milles, le 12e tournoi du Club de curling de Rosemère battait son plein, du jeudi 25 février au dimanche 28 février dernier.

Parmi les 20 formations qui s’affrontaient, huit équipes étaient de calibre provincial, rehaussant ainsi l’intérêt pour la compétition. Plus de 12 000 $ ont été remis sous forme de bourses.

L’équipe de Daniel Bédard et des frères Sylvain, Simon et Yannick Lejour de Lacolle est sortie grande championne du tournoi de la classe A. Ils ont remporté la finale en six bouts, au compte de 7 à 3.

Dans la section B, l’équipe de Martin Ferland, François Roberge, Shawn Fowler et Maxime Elmaleh, provenant des clubs Etchemin, Danville et Laviolette, ont eu le dessus sur leurs adversaires en huit bouts, avec un résultat final de 5 à 4.

La formation lavalloise, composée de Jacques Ricard, Jack Mucha, Yves Desloges et Robert Giguère, est sortie victorieuse de la rencontre les opposant à l’équipe de Sorel-Tracy. Ils ont remporté le match de la section C, 5 à 2, au septième bout.

Les honneurs de la classe D ont rejailli sur une équipe locale, composée de l’organisateur du tournoi, Mario Morneau, Guy Allard, Gaétan Lachapelle et Tony Zegers. Les Rosemèrois ont gagné la finale 8 à 5 contre l’équipe de Kénogami. Après avoir perdu le deuxième match dans la classe C contre l’équipe de Michel Briand, ses coéquipiers et lui ont remporté trois victoires consécutives contre les équipes de Steeve Gagnon de Rosemère, celle de Baie-d’Urfé et celle de Kénogami.

En plus de celle de Steeve Gagnon, qui a connu un revers, en section D, en quart de finale contre l’équipe locale de Mario Morneau, deux autres équipes locales participaient à l’évènement.

La formation de Tom Wharry a perdu en demi-finale de la classe C. La formation de Sylvain Gervais a été éliminée du tournoi à son deuxième match dans la classe C, s’inclinant contre l’équipe féminine d’Andrée Dufresne qui a participé au championnat provincial féminin.

Le tournoi de curling de Rosemère deviendra, selon M. Morneau, le plus couru des tournois en raison de son volet familial et de l’offre de tous les repas pour la durée de l’évènement.

Il fait savoir qu’à la suite des résultats obtenus par les athlètes de curling aux Jeux olympiques, le téléphone n’a pas dérougi pour louer le club. «Les Jeux olympiques apportent un intérêt pour le curling. Les gens veulent jouer», mentionne-t-il.
«Le curling est l’un des seuls sports où l’on peut se vanter de voir des professionnels jouer avec des amateurs et d’avoir toutes les catégories d’âge représentées dans un même tournoi, c’est-à-dire junior, homme, femme, mixte, senior et master», indique-t-il.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top