- PUBLICITÉ -
Troisième blanchissage pour les Wildcats

(Photo Hugo Vincent)

Troisième blanchissage pour les Wildcats

Football peewee AAA

La formation peewee des Wildcats des Laurentides-Lanaudière a remporté, samedi passé, sa rencontre face aux Hornets de Sun Youth ,à Blainville, par la marque de 40-0.

 

En quatre partie jusqu’à présent cette saison, la formation d’Alain Gauvin montre une fiche parfaite de quatre victoires, dont trois par blanchissage, et a marqué 159 points. Tout au long de cette même séquence, la défensive n’a accordé que six points.

Une attaque patiente

Le match entre les Wildcats  et les Hornets était à 14-0 quand les Wildcats ont ouvert la machine et marqué 26 points lors de la deuxième demie. Comme à son habitude, l’attaque des Wildcats a été patiente, tentant d’éviter les erreurs et de voir les occasions se préparer. C’est à ce moment, selon l’entraîneur chef de la formation de Laurentides-Lanaudière, que leurs adversaires deviennent vulnérables.

«Notre attaque a épuisé leur défensive et ils ont goûté à notre médecine par la suite», mentionne Alain Gauvin.  Dans la victoire, Benjamin Saint-Juste et Bruno Labelle ont tous deux marqué deux touchés alors que Christophe Tremblay-Harnois et Jonathan Pagé-Cocche en ont marqué un chacun. Julien Melançon et Tremblay-Harnois se sont partagé les convertis.

«Une vraie meute de loups»

La défensive des Wildcats a été sans pitié pour ses opposants depuis le début de la saison.  Après avoir accordé un maigre six points en quatre rencontres, l’unité défensive d’Alain Gauvin fait plus que livrer la marchandise. «Il est difficile d’identifier un leader parmi cette défensive mais il est évident que la présence de vétérans tels que Julien Melançon comme secondeur intérieur et Benjamin Saint-Juste comme maraudeur apporte toute une dimension à cette unité», explique-t-il.

La troupe d’Alain Gauvin visitera les Warriors de Lasalle, ce samedi 11 septembre, à 16 h.

Victoires du moustique et du bantam

La formation moustique des Wildcats a défait les Hornets de Sun Youth, dimanche passé, par la marque de 42-6, au Parc Jeanne-Mance. En plus d’affronter les Hornets, la formation d’Alexandre Pepin a dû faire face à une mère nature peu clémente. La prochaine rencontre aura lieu à Saint-Eustache, alors que les Spartans de Saint-Laurent seront les visiteurs.

De son coté, la formation bantam des Wildcats a remporté sa troisième victoire de la saison par la marque de 38-35, alors qu’elle visitait les Spartans de Saint-Laurent. Selon l’entraîneur-chef de la formation, Patrick Lesage, la défensive a eu son mot à dire lors de cette victoire. «Notre défensive a démontré du caractère tout au long de la rencontre. Jordan Perrin s’est particulièrement démarqué sur les unités spéciales», mentionne-t-il.

La prochaine rencontre du bantam aura lieu au Parc Ducharme, ce samedi, alors que les Wildcats recevront la visite des Hornets de Sun Youth. Ce sera la première rencontre entre les deux formations qui possèdent toutes deux une fiche de trois victoires et une seule défaite.

Les Scorpions de Laval-Nord reviennent hanter les Wildcats

Les tombeurs des Wildcats lors des séries de fin de saison de l’an passé, les Scorpions de Laval-Nord, ont blanchi la formation midget de Jean-Gardy François par la marque de 21-0, samedi dernier. La formation midget montre jusqu’à présent une fiche de deux victoires et une défaite.  Le prochain match aura lieu à Lasalle, alors que les Wildcats seront les visiteurs des Warriors.

En quatre partie jusqu’à présent cette saison, la formation d’Alain Gauvin montre une fiche parfaite de quatre victoires, dont trois par blanchissage, et a marqué 159 points. Tout au long de cette même séquence, la défensive n’a accordé que six points.

Une attaque patiente

Le match entre les Wildcats  et les Hornets était à 14-0 quand les Wildcats ont ouvert la machine et marqué 26 points lors de la deuxième demie. Comme à son habitude, l’attaque des Wildcats a été patiente, tentant d’éviter les erreurs et de voir les occasions se préparer. C’est à ce moment, selon l’entraîneur chef de la formation de Laurentides-Lanaudière, que leurs adversaires deviennent vulnérables.

«Notre attaque a épuisé leur défensive et ils ont goûté à notre médecine par la suite», mentionne Alain Gauvin.  Dans la victoire, Benjamin Saint-Juste et Bruno Labelle ont tous deux marqué deux touchés alors que Christophe Tremblay-Harnois et Jonathan Pagé-Cocche en ont marqué un chacun. Julien Melançon et Tremblay-Harnois se sont partagé les convertis.

«Une vraie meute de loups»

La défensive des Wildcats a été sans pitié pour ses opposants depuis le début de la saison.  Après avoir accordé un maigre six points en quatre rencontres, l’unité défensive d’Alain Gauvin fait plus que livrer la marchandise. «Il est difficile d’identifier un leader parmi cette défensive mais il est évident que la présence de vétérans tels que Julien Melançon comme secondeur intérieur et Benjamin Saint-Juste comme maraudeur apporte toute une dimension à cette unité», explique-t-il.

La troupe d’Alain Gauvin visitera les Warriors de Lasalle, ce samedi 11 septembre, à 16 h.

Victoires du moustique et du bantam

La formation moustique des Wildcats a défait les Hornets de Sun Youth, dimanche passé, par la marque de 42-6, au Parc Jeanne-Mance. En plus d’affronter les Hornets, la formation d’Alexandre Pepin a dû faire face à une mère nature peu clémente. La prochaine rencontre aura lieu à Saint-Eustache, alors que les Spartans de Saint-Laurent seront les visiteurs.

De son coté, la formation bantam des Wildcats a remporté sa troisième victoire de la saison par la marque de 38-35, alors qu’elle visitait les Spartans de Saint-Laurent. Selon l’entraîneur-chef de la formation, Patrick Lesage, la défensive a eu son mot à dire lors de cette victoire. «Notre défensive a démontré du caractère tout au long de la rencontre. Jordan Perrin s’est particulièrement démarqué sur les unités spéciales», mentionne-t-il.

La prochaine rencontre du bantam aura lieu au Parc Ducharme, ce samedi, alors que les Wildcats recevront la visite des Hornets de Sun Youth. Ce sera la première rencontre entre les deux formations qui possèdent toutes deux une fiche de trois victoires et une seule défaite.

Les Scorpions de Laval-Nord reviennent hanter les Wildcats

Les tombeurs des Wildcats lors des séries de fin de saison de l’an passé, les Scorpions de Laval-Nord, ont blanchi la formation midget de Jean-Gardy François par la marque de 21-0, samedi dernier. La formation midget montre jusqu’à présent une fiche de deux victoires et une défaite.  Le prochain match aura lieu à Lasalle, alors que les Wildcats seront les visiteurs des Warriors.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top