- PUBLICITÉ -
Trois Nordiques au match des étoiles

(Photo Yves Déry)

Trois Nordiques au match des étoiles

Hockey féminin

L’équipe de hockey féminin des Nordiques du collège Lionel-Groulx a connu une première moitié de saison fort encourageante dans les circonstances, surtout après avoir eu un début de campagne plutôt chancelant.

Les choses se sont replacées dernièrement, à un point tel que trois membres de la formation térésienne ont été sélectionnés pour participer à la joute des étoiles de la Ligue de hockey collégial AA du Québec, évènement présenté le 25 janvier prochain, à l’Université Concordia.

Les heureuses élues sont la gardienne de but Katelyn Taillon ainsi que Claudia Daigneault et Stéphanie Sénécal. Contre toute attente, cette dernière devrait être en mesure de participer à cette rencontre honorifique, elle qui se rétablit beaucoup plus vite que prévu d’une vilaine blessure au genou.

Au sixième rang

Les Nordiques terminent donc la première portion de leur calendrier avec une fiche de 4 gains, 11 revers et 1 défaite en prolongation. Dimanche, les protégées de Daniel Laviolette ont joué leur dernière partie avant le congé des fêtes et elles ont baissé pavillon 10-0 contre le collège Dawson.

Malgré l’écart énorme au pointage, M. Laviolette a vu beaucoup de points positifs, compte tenu du fait que Dawson constitue une formation dans une classe à part. «Elles (les joueuses de Dawson) ont vaincu des équipes universitaires dans un tournoi. Ça veut tout dire sur leur calibre. Or, c’était seulement 2-0 après la première période et elles avaient inscrit leurs deux buts en avantage numérique», commente le pilote laurentien, visiblement fier de ses joueuses.

Après une débandade survenue au deuxième tiers temps, Katelyn Taillon a cédé sa place à la gardienne Émilie St-Denis, qui effectuait un retour au jeu après une longue absence. Elle s’est très bien débrouillée comme en témoigne le fait qu’elle n’a concédé que deux buts.
«Dans l’ensemble, je suis satisfait de notre première moitié. Nous sommes plus hauts au classement que l’an passé (actuellement au sixième rang sur neuf), nous avons un point de plus et nous envoyons trois filles au match des étoiles. Décidément, notre programme progresse», se targue M. Laviolette.

Match à saveur spéciale

Les Nordiques effectueront un retour le 7 janvier, en disputant une rencontre hors concours au collège Édouard-Montpetit. Il s’agit d’une partie bien spéciale, puisqu’elle sera présentée en tant que match d’ouverture officielle du célèbre Tournoi international de hockey féminin de Saint-Hubert. Comme il n’y a pas de classe collégiale, cette joute permettra aux équipes en présence de montrer le genre de produit qu’elles peuvent offrir.
«D’ici là, les joueuses se reposeront pendant que nous, entraîneurs, serons en période de recrutement. Nous devons, entre autres, remplacer Audrey Renaud et Brigitte Picard, qui ont terminé leurs études collégiales. Stéphanie Sénécal succédera à Brigitte Picard comme capitaine de l’équipe», conclut M. Laviolette.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top