- PUBLICITÉ -
Sept en sept pour les Wildcats

(Photo Yves Déry)

Sept en sept pour les Wildcats

Football peewee AAA

Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, la formation peewee des Wildcats a non seulement remporté son septième match en sept occasions, depuis le début de la saison, grâce à un gain de 53-0 contre Châteauguay, elle a marqué 334 points contre seulement 13 pour ses adversaires, depuis le début de la saison.

Après un gain de 52-0, la semaine précédente, il s’agissait pour les Wildcats d’une deuxième victoire écrasante consécutive contre les Raiders de Châteauguay et d’un troisième blanchissage d’affilée.

En plus d’ajouter à sa collection de jeux blancs, la brigade défensive des Wildcats a marqué deux des huit touchés contre les Raiders. Les deux touchés défensifs ont été marqués par Vincent Dethier, un vétéran de deuxième année au niveau peewee. La défensive a limité l’adversaire à seulement trois premiers jeux pour l’ensemble de la partie.
«Il est certain que nous aimerions avoir plus d’opposition, mais nous profitons de chaque partie pour tenter d’améliorer certains aspects de notre jeu», a mentionné l’entraîneur en chef, Alain Gauvin.
«C’est même inquiétant. Je ne sais pas comment mes joueurs vont réagir si nous affrontons, un jour, une bonne équipe. Pour l’instant, nous visons une fiche immaculée, avec trois matchs à disputer d’ici la fin de la saison régulière, et nous ne voulons même pas accorder un seul point», a-t-il poursuivi.

Lors de la dernière confrontation contre les Raiders, l’un des objectifs de l’entraîneur Gauvin, était de réduire drastiquement le nombre de pénalités accumulées au cours d’un match. «Les punitions qu’on recevait, a-t-il indiqué, étaient généralement des punitions d’intensité. Nos joueurs doivent apprendre à canaliser et contrôler cette intensité afin de l’utiliser à l’intérieur des règles du jeu. Nous avons vu une amélioration significative dans cette phase du jeu.»

Midget

Après quatre victoires, l’équipe midget des Wildcats a subi sa première défaite par le pointage de 24-21, lors d’un match chaudement disputé contre les Bulldogs de Laval. Les deux équipes ont constamment été nez à nez au niveau du pointage. Après avoir égalé la marque à 21-21, avec six minutes à faire à la rencontre, Laval a tranquillement grugé le temps jusqu’à un botté de placement, à 14 secondes de la fin. Le quart-arrière des Wildcats, Alexis Viger, a lancé trois passes de touché à Jonathan Chevalier, Thierry Seyer et Guillaume Charlebois.

Bantam

La formation bantam des Wildcats a perdu sa rencontre aux dépens des Stallions de Saint-Lazare par la marque de 36-19. Il faut dire que l’équipe est drôlement amochée, avec neuf réguliers blessés. Kenjy Cloutier a inscrit deux touchés avec des courses au sol, tandis que Shaden Hetu Frenkel en a marqué un autre sur une passe de 25 verges. L’équipe va recevoir la visite des Warriors de LaSalle, ce samedi, à 14 h, au parc Ducharme.

Moustique

Frédéric Paquin-Charles, Thomas Charron et Vincent Forbes-Mombleau ont marqué des touchés pour permettre à l’équipe moustique des Wildcats de triompher par la marque de 24-6, aux dépens des Raiders de Châteauguay. Billy Pépin a réalisé une interception en défensive. Avec une fiche de six gains et un seul revers, les jeunes Wildcats dirigés par Alexandre Pépin ont consolidé leur première position au classement général.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top