- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Sainte-Anne-des-Plaines reliée au P’tit Train du Nord?

Dépôt d’une pétition pour la construction d’une piste cyclable

Un citoyen de Sainte-Anne-des-Plaines et lui-même grand amateur de vélo, Gilles Roussil, a profité de la séance ordinaire du conseil municipal, tenue le 13 janvier dernier, pour déposer une pétition en faveur de la construction d’une piste cyclable reliant la Ville de Terrebonne à celle de Sainte-Anne-des-Plaines, puis à celle du P’tit Train du Nord. Au total, 972 signatures y étaient apposées et plusieurs autres seraient à venir, a-t-il ajouté au moment de remettre le document à la mairesse Catherine Collin.

«La Ville de Terrebonne a déjà annoncé son intention de poursuivre, dès l’été 2009, sa piste cyclable jusqu’au secteur La Plaine, soit à 600 mètres d’ici», a-t-il lancé d’emblée. Divisé en trois étapes, son projet de piste cyclable relierait, dans un premier temps, le secteur de La Plaine à Sainte-Anne-des-Plaines, se poursuivrait avec un tracé qui traverserait le secteur urbain de la municipalité, empruntant bien évidemment le boulevard Sainte-Anne, pour enfin se raccorder à la piste cyclable du secteur Saint-Janvier, à Mirabel. De cette façon, les amateurs de vélo de Sainte-Anne-des-Plaines pourraient rejoindre la piste cyclable du P’tit Train du Nord… à vélo plutôt qu’en voiture, comme c’est le cas présentement. «Du coup, la porte de Sainte-Anne-des-Plaines s’ouvre sur le Québec en entier», s’est-il exclamé.

M. Roussil ne voit que des avantages à ce projet. «Ça fait 35 ans que je pratique le vélo et je n’ai pas besoin d’une piste cyclable pour m’entraîner. Si je m’investis dans ce projet, c’est pour le bien-être de tous les concitoyens de Sainte-Anne-des-Plaines et des milliers de cyclistes qui traverseront notre village et qui feront certainement la joie de nos commerçants du centre-ville», a-t-il fait valoir. Un projet mobilisateur, estime-t-il, et assurément une source de grande fierté pour l’ensemble de la population anneplainoise.

Création d’un comité ad hoc

Déjà au fait du projet et en accord avec ce dernier, la mairesse a profité de la tribune pour annoncer la création d’un comité ad hoc chargé d’en évaluer la faisabilité. Siégeront sur ce comité: Alain Lacasse, directeur du Service des loisirs et culture, Christian Leclair, directeur de l’urbanisme, Gilles Roussil, citoyen de Sainte-Anne-des-Plaines et instigateur du projet, ainsi qu’un conseiller municipal qui sera nommé prochainement. «Ce comité analysera la situation et fera des recommandations au conseil municipal pour l’aménagement éventuel d’une piste cyclable qui rejoindra la piste Trans-Terrebonne», a déclaré la mairesse.

Reste également à établir les paramètres de réalisation et de financement du projet. «On ne connaît pas les conditions reliées aux subventions éventuelles. Mais c’est clair que si la Ville de Terrebonne unit sa démarche à celle de Sainte-Anne-des-Plaines, les octrois seront plus importants», a-t-elle pointé. Toujours selon elle, il s’agit là d’un projet réalisable à moyen terme et qui viendra certainement renforcer le caractère champêtre de la municipalité de Sainte-Anne-des-Plaines, en plus d’encourager la population à pratiquer le vélo.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top