- PUBLICITÉ -
Rosemère accueille la 12e édition du Cashpiel

(Photo Yves Déry)

Rosemère accueille la 12e édition du Cashpiel

Tournoi de curling du circuit provincial masculin

Le Club de curling de Rosemère sera le théâtre de la 12e édition du Cashpiel Cheminée Lining, du 25 au 28 février prochains, épreuve comptant pour le circuit provincial masculin et offrant aux 24 équipes inscrites la possibilité de se partager 15 000 $ en bourses.

Le tournoi atteindra son point culminant à 14 h, le dimanche 28 février, avec la présentation de la finale.

L’un des principaux organisateurs du tournoi, le directeur du Club de curling de Rosemère, Alain Hébert, promet un calibre de jeu des plus relevés. «Parmi les 24 équipes qui tenteront leur chance, pas moins de sept ont pris part au Championnat provincial masculin à Shawinigan, du 7 au 14 février derniers. L’équipe gagnante obtenait le droit de représenter le Québec à la grande messe nationale du curling, soit le Brier Tim Hortons qui aura lieu à Halifax, du 6 au 14 mars», assure-t-il.

Parmi les formations en présence, il y a justement celle de Martin Ferland, du Club de Laviolette-Etchemin, qui a été finaliste lors du championnat provincial.

Les couleurs rosemèroises seront aussi représentées par l’équipe de Tom Wharry (capitaine), Éric Gravel, Benoit Gagné et Stéphane Lamy.
«Si nous voulons faire bonne figure lors de ce tournoi, nous devrons marquer des points lors des premiers bouts, car les autres équipes en lice ne nous feront pas de quartiers», a avancé en entrevue, dimanche dernier, le troisième de l’équipe locale, Éric Gravel.
«Il faudra profiter des minces avantages que peut nous procurer le fait de jouer sur une glace que nous connaissons bien, puisque ça peut vraiment faire une différence, surtout lors des premiers matchs», a renchéri le premier, Stéphane Lamy.

L’équipe de Tom Wharry a également participé au championnat provincial et a terminé au huitième rang du classement final de la section B, en vertu d’un dossier de trois victoires et six revers.
«Venez les encourager. Ils auront bien besoin de votre appui et c’est absolument gratuit», insiste Alain Hébert.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top