- PUBLICITÉ -
LHJMQ, repêchage 2017

(Photo par Vincent Ethier/LHJMQ Média)

(Photo par Vincent Ethier/LHJMQ Média)

Repêchage LHJMQ: les joueurs des Basses-Laurentides volent le spectacle

La Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) tenait sa séance de sélection, le samedi 3 juin, à Saint John, et le moins qu’on puisse dire c’est que le hockey mineur des Basses-Laurentides a volé le spectacle alors que cinq des sept premiers joueurs sélectionnés proviennent de la région.

L’Eustachois Alexis Lafrenière a été le premier de classe de la cuvée 2017 de l’encan des joueurs midgets. L’attaquant des Vikings de Saint-Eustache a été choisi par l’Océanic de Rimouski.

Lafrenière a connu toute une saison avec la formation eustachoise, dans le midget AAA, amassant 83 points, dont 33 buts en seulement 36 rencontres. Il a de plus terminé la saison avec un différentiel de plus 34.

«C’est toute une sensation d’être assis dans les gradins et d’entendre ton nom, a lancé le principal intéressé lorsque joint par téléphone. Bien qu’on s’attendait à ce que l’Océanic me choisisse, tant que mon nom n’avait pas été prononcé, je ressentais un petit stress.»

Bien que son tour était passé, Alexis avait une oreille attentive lors des sélections suivantes puisqu’il s’attendait à entendre des noms familiers. «C’est vraiment spécial d’entendre le nom de tes amis et coéquipiers avec qui tu joues depuis longtemps, a-t-il dit. Le développement des joueurs dans les Basses-Laurentides est excellent et ce fut une belle preuve aujourd’hui (samedi).»

Immédiatement après lui, le Phoenix de Sherbrooke s’est présenté sur la scène pour choisir Samuel Poulin, de Blainville. Les deux jeunes ont eu l’occasion de jouer ensemble dans le hockey d’été en plus de jouer l’un contre l’autre depuis leur tout jeune âge.

«Nous sommes deux amis, a admis Poulin. C’est plaisant d’être choisi aux rangs un et deux. Nous sommes fiers de démontrer qu’il y a de bons joueurs dans notre région.»

Il rejoint son frère Nicolas

Samuel, un attaquant qui a porté les couleurs du Phénix du collège Esther-Blondin dans le midget AAA, a vécu un moment spécial alors qu’il a été accueilli sur la scène par son frère aîné Nicolas, qui évoluera comme joueur de 20 ans pour le Phoenix la saison prochaine.

«C’était très émouvant comme moment, a avoué le benjamin. On a savouré le moment présent et j’ai très hâte de me retrouver dans le vestiaire avec lui.»

En 39 parties, Samuel a récolté 68 points, dont 30 filets.

Les Wildcats de Moncton se sont ensuite tournés vers la région de Québec pour sélectionner Jakob Pelletier avant que les Mooseheads d’Halifax reviennent piger dans les Basses-Laurentides en appelant Xavier Parent.

Parent, de Blainville, a été un coéquipier de Samuel Poulin avec le Phénix au cours de la dernière campagne. Il a disputé 34 rencontres au cours de la saison en amassant un total de 55 points et en faisant scintiller la lumière rouge à 24 occasions.

«Je suis vraiment content d’avoir été sélectionné assez tôt, mais surtout de me joindre à une belle organisation comme ça», a-t-il déclaré.

Deux Vikings dans le Drakkar

Le Drakkar de Baie-Comeau avait les sixième et septième choix de la séance de sélection et il a jeté son dévolu sur deux joueurs des Vikings en Nathan Légaré, de Saint-Eustache, et Christopher Merisier-Ortiz, de Boisbriand.

«J’étais à la table du Drakkar quand j’ai entendu qu’il y avait une transaction pour que le Drakkar parle de nouveau, a indiqué Légaré. J’ai appris que Christopher s’en venait me rejoindre. J’étais vraiment content.»

De son côté, Merisier-Ortiz est aussi heureux de se retrouver au sein de la même équipe que son bon ami. «C’est un plus pour nous d’aller à Baie-Comeau et de prendre part à notre premier camp d’entraînement ensemble», a mentionné le défenseur.

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top