- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Quatre patineurs de la région à Calgary

Qualifications pour la sélection nationale

C’est ce week-end que se déroulent les qualifications en vue des sélections nationales de patinage de vitesse courte piste à Calgary. Grâce à leurs temps obtenus, quatre patineurs de la région y tenteront leur chance.

Le Lorrain Benjamin Bousquet ainsi que les Rosemèroises Lysandre Leclerc-Allard et Tessa Collard prenaient l’avion, mercredi matin, en direction de l’Alberta, avec chacun un objectif bien différent en tête.

Seuls les huit premiers, tant chez les hommes et les femmes, recevront une invitation pour la sélection nationale, compétition où tous les meilleurs patineurs du pays se mesureront.

Benjamin Bousquet, qui a eu 18 ans cet été, n’entend pas se présenter là-bas en tant que touriste. Il veut sa place dans les huit premiers patineurs. «Premièrement, ça me donnerait une base pour le classement canadien», dit-il.

Ce classement pourrait permettre à Benjamin, dans les années à venir, de ne pas avoir à passer par la qualification. Avant de quitter, son nom apparaissait au 20e rang de la liste des patineurs invités, ce qui ne modifie en rien l’objectif du représentant du Club de patinage de vitesse de Rosemère.
«J’ai déjà patiné avec tous les gars qui seront là. Je sais donc à quoi m’attendre. Il y a quelques-uns des patineurs devant moi que j’ai déjà battus», ajoute-t-il.
«Je travaille beaucoup la stratégie de course depuis un an avec mon entraîneur (Éric Vachon), c’est ce qui me manque le plus dans mon patin et on tente de remédier à la situation», d’expliquer encore celui qui sera dirigé, à Calgary, par le double médaillé olympique Frédéric Blackburn.

Leclerc-Allard est une autre patineuse du Club de Rosemère qui vise une place dans le groupe de tête pour participer à la sélection nationale. «L’objectif est de me qualifier, mais également d’obtenir des points pour un bon classement canadien afin d’aller directement aux premières sélections de 2009-2010, prévues en septembre prochain», a-t-elle souligné.

La Rosemèroise a eu une petite période de découragement au cours des dernières saisons, mais elle s’est accrochée et la voilà de nouveau parmi l’élite de son groupe d’âge. «J’avais comme atteint un plateau que je n’arrivais pas à franchir. Je suis plus déterminée qu’avant et ça semble mieux aller. Mes résultats auraient été meilleurs en début de saison, mais j’ai été disqualifiée à quelques reprises dans les courses de qualification, ce qui me relègue aux finales moins payantes en terme de points», a mentionné celle qui aura 18 ans en janvier.

Des objectifs différents pour Bezeau et Collard

Maude Bezeau et Tessa Collard partaient avec un tout autre objectif, mais tout aussi important dans le déroulement de leur carrière. Bezeau, qui patine maintenant pour Montréal-International, entendait se rapprocher le plus possible des meneuses, alors que Collard, du Club Montréal–St-Michel, espérait prendre de l’expérience.
«Mes chances ne sont pas vraiment grandes, mais juste me positionner pas trop loin des meneuses, ça serait déjà bon, a indiqué Maude Bezeau. J’ai eu une bonne première compétition cette année, ce qui m’a permis de me qualifier pour cette compétition.»

Ce n’est que tout récemment que Tessa Collard a appris qu’elle avait été sélectionnée pour cette qualification de la sélection nationale: «J’étais vraiment contente, j’en tremblais quand j’ai appris la nouvelle, a-t-elle déclaré en riant. C’est vraiment pour l’expérience que j’y vais, pour apprendre comment ça se passe dans ces compétitions-là.»

Ces quatre patineurs auront également l’occasion de se qualifier sur l’équipe nationale junior qui prendra part aux Championnats du monde, cette année, lesquels se dérouleront à Sherbrooke.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top