- PUBLICITÉ -
Premier Challenge de paranatation de L’ARLPH

(Photo Michel Chartrand)

Premier Challenge de paranatation de L’ARLPH

Le 19 février au Centre récréoaquatique de Blainville

En opération depuis deux ans, le Centre récréoaquatique de Blainville est probablement une des installations de la couronne nord la mieux adaptée pour la réalité des personnes vivant avec un handicap. Il n’en fallait pas plus pour persuader l’Association régionale de loisirs pour personnes handicapées (ARLPH) des Laurentides de la pertinence de présenter son premier Challenge de paranatation, le samedi 26 février prochain, au sein de ces infrastructures pleinement fonctionnelles et accessibles pour sa clientèle.

Tenu sous la présidence d’honneur du maire de la Ville de Blainville, François Cantin, ce rendez-vous sportif sanctionné par la Fédération de natation du Québec et Natation Canada suscitera la participation de 150 nageurs de toute la zone ouest du Québec (de Trois-Rivières à Gatineau). Toutefois, les athlètes proviendront principalement de trois grandes organisations de natation des Laurentides, soit les clubs GAMIN de Sainte-Thérèse et les environs, CASE de Saint-Eustache et Neptune de Saint-Jérôme.

On retrouvera deux types de compétiteurs à cette première édition du Challenge: des nageurs présentant une déficience intellectuelle inscrits par l’intermédiaire de l’organisme Olympiques spéciaux Québec (OSQ) et des paranageurs, c’est-à-dire des athlètes vivant avec une déficience motrice ou visuelle.

Du groupe de 150 nageurs qui n’ont nullement l’obligation d’être classifiés, une cinquantaine concourront à un niveau élite et verront leurs résultats compter officiellement pour leur saison en cours.

Les épreuves à l’horaire sont le 25 mètres libre, le 50 mètres dos, le 50 mètres brasse, le 25 mètres dos, le 100 mètres libre, le 25 mètres brasse, le 100 mètres quatre nages individuel, le 50 mètres libre, le 100 mètres dos et le 25 mètres papillon.

Une équipe de 75 bénévoles (moniteurs, chronométreurs, etc.) viendront encadrer la bonne marche des activités.

«Notre souhait, c’est de dynamiser notre région en organisant cette compétition importante. Le Challenge ARLPH Laurentides a été créé afin de permettre aux nageurs de notre région de livrer des performances devant leur famille et amis», a laissé entendre le directeur régional et entraîneur-chef en paranatation, Bernard Oligny, qui entend bien prendre tous les moyens pour faire du Challenge un événement annuel.

«Nous sommes convaincus que chaque petit geste fait en sorte que chacun des participants grandisse et réalise comme nous que le loisir et le sport adapté sont une autre manière de prendre sa place», a ajouté le directeur régional de l’ARLPH Laurentides en terminant son intervention.

«La tenue de la compétition de paranatation à Blainville est une excellente vitrine pour ce sport auprès de la population. Elle vient donner un signal à tous les Blainvillois de notre préoccupation sportive et sociale ainsi que l’importance que nous accordons à cette clientèle à travers l’ensemble de nos activités municipales», a conclu pour sa part le maire François Cantin.

À noter que les épreuves se mettront en branle dès 13 h et dureront jusqu’à 18 h. Un souper et la remise des distinctions aux nageurs les plus méritants suivront. Pour de l’information additionnelle, il faut communiquer avec l’ARLPH Laurentides au 450-431-3388.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top