- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Pierre Lévesque rate son coup

Kayak d’eaux vives

Le kayakiste de Sainte-Anne-des-Plaines Pierre Lévesque est revenu d’Ottawa démoralisé de ne pas avoir réussi à réintégrer l’équipe nationale A pour la saison estivale.

Seuls les trois premiers trouvaient refuge dans l’équipe nationale, mais il a malheureusement pris le quatrième rang. Bien que déçu du résultat, il est content de sa façon de pagayer.
«Je suis vraiment déçu, mais contrairement à l’année dernière, j’ai bien pagayé, se console-t-il. Ça n’a pas fonctionné comme je voulais, mais mon objectif c’est Londres 2012 et ça ne change pas.»

C’est le vétéran David Ford qui a dominé les trois jours de compétition. Lévesque, pour sa part, a été pénalisé d’une touche à chaque jour et c’est ce qui a causé sa perte. Malgré ces six secondes de pénalité, il a terminé à seulement une seconde de la tête.
«J’étais très rapide dans l’eau, mais quand tu as des pénalités de deux secondes à chaque jour, tu cours après le trouble», a-t-il analysé.

Ce quatrième rang l’empêchera de prendre part aux compétitions de la Coupe du monde et aux Championnats du monde. C’est donc en vue des Championnats canadiens et panaméricains qu’il consacrera son énergie.
«Je veux montrer que j’appartiens à l’élite du pays, a-t-il lancé avec conviction. Je me suis lancé dans un processus de quatre ans pour me rendre aux Jeux olympiques de Londres et c’est toujours ce que je vise.»

Pour s’y préparer, il participera au circuit nord-américain, en juin et juillet. Il sera également de la partie pour les compétitions du World Series, ce qui l’amènera en Europe et aux États-Unis.

P4

PLéves.jpg dans text Photo Marco Brunelle

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top