- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Pas le meilleur match des Nordiques… mais une victoire

Volleyball AAA

Après un gain obtenu la semaine dernière contre Sherbrooke, deuxième équipe au classement provincial, les Nordiques ont poursuivi sur leur lancée, dimanche, en remportant un deuxième match consécutif. Les volleyeuses de Lionel-Groulx se sont imposées face au Boomerang du collège André-Laurendeau, par le pointage de 3-1.

Les protégées de l’entraîneur-chef Danyk Sauro n’avaient toutefois pas amorcé le match de la meilleure façon en se mettant dans l’embarras, accusant un retard de 0-13 en première manche. Les Nordiques n’en sont pas restées là, mais se sont tout de même inclinées 25-17. «Nous avons commencé le match de façon très amorphe. Même lors de l’échauffement, ce n’était pas comme d’habitude», raconte Sauro, qui ajoute que les Nordiques ont toujours eu du mal à trouver leur erre d’aller dans le gymnase du cégep André-Laurendeau. «Nous avons vraiment commencé tout croche», dit-il.

Peu à peu, les Nordiques ont retrouvé leur touche et ont remporté les trois manches suivantes 26-24, 25-11 et 25-23. «J’ai fait quelques changements et nous avons recommencé à zéro pour la deuxième manche. Nous avions bien joué du reste du match», raconte Sauro.

Les Nordiques avaient déjà battu les joueuses du cégep André-Laurendeau, cette saison. Elles l’avaient alors remporté en cinq manches. «Pour garder l’avantage, il fallait contrôler le premier contact, ce que nous n’avons pas si bien fait et c’est la raison pour laquelle les manches ont été serrées», explique Sauro. Les Nordiques ont été fautives à quelques occasions en réception et ont raté 11 services. «C’est beaucoup trop», tranche Sauro.

Dans cette victoire, Sauro a souligné la contribution de sa joueuse de centre Evelyne Raymond, qui a mené les Térésiennes en récoltant 16 points, grâce à 5 blocs et 11 attaques marquantes: «C’est l’un de ses bons matchs dans l’uniforme des Nordiques. Elle et la passeuse Marie-Neige Laplante Marion avaient une belle complicité sur le terrain.»

Andréane Gariépy (14 attaques) et Catherine Larose (11 attaques marquantes et 1 bloc) ont aussi brillé.

Des répétitions générales

Seulement trois matchs sont encore à disputer pour les Nordiques avant les séries de fin de saison. Lionel-Groulx affrontera les Cavaliers du collège Bois-de-Boulogne, jeudi, puis les Diablos du cégep de Trois-Rivières, dimanche.

Postées au sixième échelon du classement provincial, les Nordiques se préparent donc en vue du Championnat provincial qui réunira les huit meilleures équipes au cégep de Trois-Rivières à la fin du mois.

Quelques semaines avant cet affrontement crucial, Sauro ne demande pas seulement à ses joueuses de gagner des matchs. «Ce n’est pas juste ça. Nous préparons les façons de se comporter et de jouer dans un championnat provincial. Ce sont toutes des pratiques de championnat que nous ferons d’ici la fin de la saison», indique-t-il.

D’ici là, quelques facettes du jeu des Nordiques restent à peaufiner. «Il n’est plus question de commencer un match de façon amorphe et il faut continuer à contrôler le premier contact. Pour le reste, nous stabilisons tout ce que nous avons appris cette année», résume l’entraîneur.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top