- PUBLICITÉ -
Maxime Clermont devient le premier gardien repêché par les Devils depuis 2005

(Photo Michel Chartrand)

Maxime Clermont devient le premier gardien repêché par les Devils depuis 2005

Le Blainvillois vit un rêve à Los Angeles

Le cerbère blainvillois Maxime Clermont, qui évolue depuis trois saisons avec les Olympiques de Gatineau, a été réclamé au 174e rang, soit en fin de sixième ronde, par la formation de Lou Lamoriello, les Devils du New Jersey, lors du dernier encan des joueurs amateurs de la Ligue nationale de hockey, lequel a eu lieu à Los Angeles la fin de semaine dernière.

Clermont avait maintenu une moyenne de buts alloués de 2.81, en plus de conserver un pourcentage d’efficacité de 0.887 la saison dernière avec la formation de l’Outaouais. Il a remporté 24 parties et a obtenu 31 défaites. Joint par téléphone à sa sortie d’une partie de hockey 3 contre 3 à Kirkland, le jeune gardien de but explique les moments suivant l’appel de son nom dans le Staples Center de Los Angeles. «De savoir que je venais d’être repêché par les Devils, une bonne organisation respectée, j’étais la personne la plus heureuse au monde. Je viens de réaliser un rêve: être repêché dans la Ligue nationale», raconte-t-il avec enthousiasme. L’organisation des Devils n’avait pas repêché de gardiens de but depuis 2005.

L’attente en valait la peine

Le jeune gardien avoue avoir trouvé le temps un peu long dans les estrades à Los Angeles. «Je m’attendais à sortir entre la troisième et la sixième ronde. Même en sachant cela, je commençais à trouver le temps long», explique celui qui était accompagné de sa famille. Clermont anticipe avec enthousiasme son premier camp d’entraînement avec les Devils et surtout, avec une idole de jeunesse, Martin Brodeur. «Ça va être très spécial de pouvoir le voir à l’œuvre de proche. C’est le meilleur gardien au monde et j’ai encore de la misère à me rendre compte que je vais le côtoyer.»

Laisser une bonne impression

Clermont ne se fait pas d’idées. À moins de grandes surprises, il retournera à Gatineau la saison prochaine, mais désire passer un message clair aux dirigeants des Devils dès son premier camp. «Je veux laisser une bonne impression. Je veux leur démontrer qu’ils ont fait le bon choix en me repêchant.» Avec Martin Brodeur qui ne se fait plus jeune, Maxime devrait obtenir une bonne chance de se faire valoir dans les prochaines années. «Je vais convaincre l’organisation des Devils que je serai un bon projet d’avenir et que je serai prêt quand le temps sera venu.»

Saison estivale importante

En période de repos estival, l’athlète de 19 ans – représenté par Philippe Lecavalier, le frère cadet de l’attaquant vedette du Lightning de Tampa Bay Vincent Lecavalier – s’entraîne hors glace à Pointe-Claire avec un entraîneur privé et quelques joueurs, dont l’attaquant des Coyotes de Phoenix Matthew Lombardi. Il s’entraîne également sur glace avec son entraîneur des gardiens des Olympiques de Gatineau, Michel Vallières.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top